글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 13권 0호 (1978)
6,300
키워드보기
초록보기

악의 형이상학 - Bernanos 의 Monsieur Ouine 의 상징성

곽광수 ( Kwang Sou Kwak )
5,800
키워드보기
초록보기

Au Sujet Du Systeme Phonologique Du Francais Contemporain

( Soon Jai Kwon )
4,000
키워드보기
초록보기

불어의 직설법시제와 비교해본 한국어 동사의 시간보조어미의 시제상의 구분

김욱용 ( Wook Yong Kim )
4,700
키워드보기
초록보기

Mauriac 작품에 나타난 Religion 과 Nature 에 관한 연구

김원일 ( Won Il Kim )
5,000
키워드보기
초록보기

Simone de Beauvoir 의 작품에 나타난 여성의 문제점

김인환 ( In Whan Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  13권 0호, 1978 pp. 93-116 ( 총 24 pages)
5,900
키워드보기
초록보기

누보로망의 문학적 이념

김치수 ( Chie Sou Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  13권 0호, 1978 pp. 117-126 ( 총 10 pages)
4,000
키워드보기
초록보기

Marcel Proust 의 고립된 인간

서정미 ( Jung Mee Suh )
한국불어불문학회|불어불문학연구  13권 0호, 1978 pp. 127-147 ( 총 21 pages)
5,600
키워드보기
초록보기

Maupassant 의 소설에 나타난 Technique 의 theme 의 연구

신경자 ( Kyung Ja Shin )
한국불어불문학회|불어불문학연구  13권 0호, 1978 pp. 149-167 ( 총 19 pages)
5,400
키워드보기
초록보기
Ne´ en 1840 a` Etretat, Maupassant passait l`enfance et sa jeunesse en emplant le beau paysage de Normandie et se donna une connaissance intime du monde des paysans qui l`entouraient. Apre` la guerre, il vint a` Paris, exerc¿a un petit emploi au Ministe`re de la Marine qui lui permit de subsister. Mais sa carrie`re d`homme de lettres lui donna l`inde´pendance financie`re. Il travaillait a` apprendre son me´tier d`e´crivain. Ce qui est extraordinaire pour lui. il e´tait devenu comme le fils adoptif de Flaubert. Sous sa direction, Maupassant s`acharna a` conque´rir un beau style d`art. Flaubert lui pre^cha la dignite´ de l`art et les devoirs divins de l`artiste. Il lui enseigna le de´gout des oeuvres ha^tives et tapageuses, la ne´cessite´ du travail acharne´ et l`importance des documents re´els. De 1880 a` 1891, Maupassant a e´crit environ trois cents nouvelles. Beaucoup des premiers nouvelles sont des histoires authentiques adroitement me´nage´es, d`autres sont de simples contes joyeux. Quand"Une Vie" parut en 1883, la critique s`e´tonna. C`e´tait un vrai chef d`oeuvre ou` la se´rie des de´sillusions d`une jeune fille sont de´crites avec simlicite´. Dans "Bel-Ami," Maupassant s`inte´resse surtout auy individus, a` l`e´tude psychologique qui e´tait honnis par l`e´cole naturaliste. Mont-Oriol(1887) de´crit des sce`nes de ville d`eau: brasseurs d`affaires, me´decins, malades, Pierre et Jean (1888) est probablement le roman le plus important de Maupassant. Ce livre est pre´ce´de d`une pre´face, une sorte de the´orie du roman, ou` il de´finit sa conception propre, sur la litte´rature: "Au lieu d`expliquer longuement l`e´tat d`esprit d`un personnage, les e´crivains objectifs charchent l`action ou le geste que cet e´tat d`a^me doit faire accomplir fatalement a` cet homme dans une situation de´termine´e. Et ils le font se conduire de telle manie`re, d`un bout a` l`autre du volume, que sous ses actes, tous ses mouvements soint le reflet de sa natura intime, de toutes ses pense´es, de toutes ses volonte´s ou de toutes ses he´sitations. Ils cachent donc la psychologie au lieu de l`e´taler. Le roman exe´cute´ de cette fac¿on y gagne en since´rite´." Dans Fort comme la mort (1889) et Notre Coeur (1890), Maupassant traduit surtout sa grande peur de la vieillesse. Ces deux romans sont de vraies oeuvres confidentielles. Il n`est question que de ses tourments moraux. Malgre´ son nihilisme, Flaubert croyait a` l`Art, ne desespe´rait pas de la science, ne niait pas le progre`s. Quant a` Maupassant, il ne put jamais admettre les raisons qui le menaient a` avoir un peu de confiance dans la vie. De´s 1883, influence de la doctrine de Schopenhauer, Maupassant a exprime´ bien des fois son pessimisme dans ses oeuvres litte´raires. Il voit le vide en amis et me^me en parents. Donc, il pre´fe´rait rester seul, ayant peur de la foule, des amis et des colle`gues. A ce tourment il ajoutait la pense´e perpe´tuelle de la mort. Tres to^t, la litte´rature ne l`inte´ressait plus, il n`e´crivait des lignes que pour gagner de l`argent. A la fin, il songeait au suicide. Lorsqu`il e´tait sur le bord de la folie, il tenta de se tuer pour ne plus voir cette maudite vie mais se manqua. Il fallut l`enterne dans la maison de sante´, son agonie dura dix-huit mois. Il mourut sans avoir retrouver sa lucidite´.

「 파르므의 승원 」연구

원윤수 ( Yoon Soo Wone )
한국불어불문학회|불어불문학연구  13권 0호, 1978 pp. 169-184 ( 총 16 pages)
5,100
키워드보기
초록보기
1 2 >