글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 79권 0호 (2009)

힙폴뤼토스와 파이드라 신화의 변형을 통해 본 라신의 독창성 연구

강희석 ( Hi Seog Kang )
8,700
초록보기
Meme si Racine s`inspire d`autres predecesseurs et surtout de Seneque, il nomme l`Hippolyte d`Euripide comme source unique dans sa preface de Phedre. Il lui est tres delicat de s`avouer redevable envers Seneque, rejete par les theoriciens de l`Academie Lamoignon. Racine emprunte a l`auteur latin l`aveu direct de Phedre a Hippolyte et son audace. Il imite cependant Euripide dans l`aveu de l`heroine a sa nourrice, son souci de dignite et sa honte. Fidele meme au rythme du vers d`Euripide, il laisse pourtant de cote l`aspect philosophique dans la tirade de l`heroine grecque, n`en retenant que le cote pathetique, pour developper la naissance de son amour et sa souffrance. Le parti pris sur le mythe montre aussi la specificite de Racine: contrairement a l`auteur grec qui souligne l`amour criminel de Pasiphae, d`Ariane et de Phedre, Racine les considere comme victime de Venus. Le sentiment de culpabilite de Phedre s`accentue chez lui d`autant plus qu`elle se dit coupable apres son aveu a CEnone. Pour la declaration de Phedre a Hippolyte, Racine imite Seneque dans le recit du Labyrinthe et utilise la meme figure nommee correction. Neanmoins Racine redouble cette figure pour placer Phedre dans le role d`Ariane. Phedre reecrit des lors le mythe en l`erotisant: elle s`imagine guider Hippolyte sur le chemin du Labyrinthe et s`y perdre volontiers avec lui. Tandis que la Phedre de Seneque avoue sa passion a Hippolyte pour le seduire, la Phedre de Racine s`egare et s`avoue involontairement. Dans la mesure ou celle-ci justifie sa haine supposee vis-a-vis d`Hippolyte, elle lui avoue sa passion en passant du genre judiciaire au genre epidictique. La ou Phedre echoue a persuader Hippolyte, Racine reussit a persuader le public et a l`emouvoir en recourant aux strategies rhetoriques. Racine rejette la tendance moderne qui substitue des fiancailles au lien conjugal de Thesee et de Phedre. Mais il rend Hippolyte amoureux en suivant le gout du public et s`appuie sur Virgile et Blaise de Vigenere pour trouver sa bien-aimee. A l`aide de Plutarque, il greffe Aricie a l`intrigue politique en en faisant une fille de Pallas. La dimension politique s`accentue dans la mesure ou elle devient une pretendante au trone d`Athenes. La mort supposee de Thesee pose la question de la succession et rend la rencontre des personnages plus naturelle. Dans cette occasion Hippolyte se montre genereux, qui offre le trone d`Athenes a Aricie. Le nombre des scenes d`aveux qui occupent les deux premiers actes est multiplie par leur amour reciproque. Racine met en avant l`effet musical de ces scenes: par exemple, la souffrance amoureuse de Phedre reprend thematiquement celle d`Hippolyte tout en l`aggravant. Il developpe la dimension heroique: les exploits de Thesee sont evoques plusieurs fois et Hippolyte tue le monstre. Par une ironie du sort, entraine par les chevaux qu`il a eleves, Hippolyte perit pres du temple ou il souhaite celebrer le mariage. En tant que pere repentant, Thesee adopte Aricie pour la fille. Malgre la reconciliation de deux familles ennemies, le tragique s`accentue chez Racine par rapport a ses predecesseurs: le regret et la solitude de Thesee ainsi que le malheur d`Aricie restent inconsolables.

뮈세의 『마리안의 변덕 Les caprices de Marianne』의 무대와 무대 밖

김도훈 ( Do Hoon Kim )
6,000
초록보기
La scene des Caprices est un lieu ou les protagonistes de la piece ont du mal a trouver leur espace propre. Ils ne cessent pas d`entrer et de sortir sans trouver aucun moyen de communication sincere entre eux sur la scene. Il ne s`y passe rien d`effectif, tandis que tout se joue hors la scene. Les jeunes des Caprices ne sont pas maiaitres de leur sort. Coelio est en proie a la prehistoire de sa famille qui fait de lui un heros d`une tragedie. Il est le seul personnage de la piece qui se montre dans un lieu interieur, tandis que tous les autres ont pour leur aire de jeu des lieux exterieurs. Coelio est protege du courant vicieux du temps par l`atemporalite de son espace interieur, mais etant ainsi sterilise, il n`arrive pas a entrer dans la realite pour prendre contact avec une femme reelle. Quant a Octave, qui est toujours en vacances, fait de la scene le prolongement de son hors-scene carnavalesque. Le manque de sincerite inherent a son hors-scene est cause qu`il n`arrive pas a persuader Marianne. Il en est de meme pour Marianne dont le va-et-vient entre l`eglise et sa maison dessine bien la trajectoire d`un dragon de vertu. Ainsi conditinnee par son hors-scene doublement protecteur de son ame et de son corps, elle a beau se revolter contre le discours dominant de son mari Claudio. Elle a rejete le discours de Coelio ainsi que celui d`Ocatve, dans l`un elle n`est qu`une deesse idealisee, et dans l`autre elle n`est qu`une belle soiree. Mais le discours de Claudio devient d`autant plus redoutable qu`il est forge dans et par son hors-scene, qui n`est rien d`autre que la societe bourgeoise. Contrairement aux jeunes qui sont tous des individus isoles, Claudio, tout fantoche qu`il est, se trouve au centre d`un reseau tisse par la societe hors-scenique. C`est lui qui a le dernier mot en faisant de la scene un noeud du reseau hors-scenique, alors que les jeunes se sont vus reduits a choisir entre la sortie definive et la soumission.

빛의 시적(詩的) 변용(變容) -"Mal-Aime 신화"-

김용채 ( Yong Tchai Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 79-105 ( 총 27 pages)
6,200
초록보기
Apollinaire s`est voulu le poete de la lumiere. Cette constatation se prouve non seulement par son surnom pris d`Apollon qu`il s`est fait lui-meme mais aussi et plus ostensiblement par ses ecrits et surtout par ses poemes ou foisonnent les images de la lumiere. Dans , poeme emblematique en ce que le poete est devenu `mal-aime` dans la memoire collective a cause de ce poeme en meme temps qu`on y apercoit le mythe personnel du poete lui-meme, le Mal-Aime raconte son amour, ses douleurs, ses desespoirs et meme son art sous les signes de lumiere. L`aube fait de roses plis au ciel pour celebrer le depart du future mal-aime a la conquete de l`amour, les feux de facades dans la brume londonienne brulent la rue et se font plaies du brouillard sanguinolent, le Mal-Aime suit la voie lactee soeur lumineuse des corps blancs des amoureuses et des blancs ruisseaux de Chanaan et enfin le soleil de juin ardente lyre brule les doigts du Mal-Aime revenu a la poesie et celui-ci erre dans son beau Paris pour achever `le mythe du Mal-Aime`. Le poete donne ainsi a ce poeme la resonance et la permanence de la lumiere ce qui illustre l`image du poete en tant que poete de la lumiere qu`il s`est voulu.

낭만주의적 신비주의, 오르피즘과 네르발의 시 연구

김정아 ( Jung Ah Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 107-147 ( 총 41 pages)
8,100
초록보기
Nous connaissons bien l`importance de la croyance sur l`illumination et l`importance de la curiosite occulte dans les inspirations du romantisme. En trouvant un developpement sur la mystique en dehors de la raison, l`imagination et la sensation nous permettent d`affirmer l`existence de l`univers spiritual comme le double de l`univers materiel. Ainsi, la poesie creee sur la croyance de l`existence surnaturelle s`oriente de plus en plus vers la mystique par le moyen de l`imagination. Ces tendances de la poesie romantique se centralisent generalement sur le surnaturalisme ou sur l`orphisme. Ces deux mots sont les memes mais il y a une legere difference de nuance. Le surnaturalisme designe la curiosite ou la recherche du surnaturel, et la surrealite elle-meme, autrement dit, l`itineraire et le but de cette quete. Tandis que l`orphisme ne signifie que cet itineraire, c`est-a-dire les efforts spirituels ou la recherche de l`inspiration pour devoiler la verite cachee. Le mot vient du mythe de d`Orphee. Ainsi, ce mot signifie l`itineraire initiatique qui permet d`acceder a la conscience surnaturelle par la perception de la double realite dans la mort et la renaissance. Cet acces est permis par la quete gnostique de la voyance qui est . Dans Aurelia, son autobiographie, Nerval considere sa folie comme et il explique sa vie au point de vue d`un voyage initiatique. Dans El Desdichado et Anteros, la transformation de la consciene par est le theme principal. Dans Vers dores, il chante l`univers du voyant ou il prend conscience de l`Unite de l`univers. Nerval voit l`archetype du poete-visionnaire dans Orphee et la quete gnostique se dirigeant vers l`univers du voyant dans la descente aux enfers d`Orphee. Orphee apparait a Nerval comme un symbole d`initie-mystique. Ainsi dans ce symbolisme initiatique, et s`enchainent. Pour les mystiques, l`aventure d`Orphee montre toutes les etapes de la quete gnostique. Elle a le meme sens dans le domaine de la poesie. Le symbolisme d`Orphee, c`est unifier en lui-meme le poete et le mystique. C`est pour cela que les poetes romantiques considerent Orphee comme leur poete ideal.

미메시스 해석학을 위하여

김한식 ( Han Sik Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 149-189 ( 총 41 pages)
8,100
초록보기
La `mimesis`, notion essentielle dans la Poetique d`Aristote, s`est traduite traditionnellement par le terme d`imitation, isssu du mot latin `imitatio`, ce qui semble provoquer non sans raison des ambiguites, des confusions et des malaises concernant son usage philosophique ou esthetique. La mimesis n`est-elle qu`un reflet, un simulacre ou une copie comme le disait Platon dans La Republique? Ou bien s`agirait-il d`une re-presentation ou d`une transformation du reel par l`intermediaire des signes artistiques, comme on dit selon la tradition d`Aristote? La problematique se trouve d`autant plus compliquee qu`elle se mele, au dela d`une simple question du style ou de la technique, a la problematique de l`identite, de l`analogie et de la similitude. Nous nous demandons alors: quelle est la relation entre la mimesis et le reel? en quoi consiste l`activite mimetique? pourquoi avons-nous recours aux moyens mimetiques? etc. Toutes ces questions, qui ont leur source dans le debat celebre entre Platon et Aristote, suscitent de nombreuses discussions dans le domaine philosophique et litteraire. C`est dans cette perspective que nous essayons de retracer la notion de mimesis dans la Poetique d`Aristote, en suivant le chemin parcouru, d`abord, par Roselyne Dupont-Roc et Jean Lallot, et ensuite, par P. Ricoeur. Les travaux(la traduction et les notes) de Dupont-Roc et Lallot nous ont fourni une base de recherche, tant critique que philologique. Nous choisissons le terme de representation au lieu d`imitation pour traduire la mimesis. La mimesis, c`est "la representation de l`action humaine" qui presuppose une certaine distance ontologique entre le reel represente (l`objet-modele) et le reel representant (l`objet-copie). Les etudes de P. Ricoeur semblent marquer un tournant remarquable dans l`histoire de l`hermeneutique de la mimesis, dans la mesure ou elles ont contribue a elargir la notion dans toutes ses dimensions ontologique, epistemologique, esthetique et ethique. A partir d`une equivalence entre la mimesis et le muthos, il a essaye de retablir la relation entre la poiesis et la praxis, ce qui l`amene a developper une hermeneutique de la mimesis. Il en est ainsi qu`il parvient a etablir un cercle hermeneutique, "la triple mimesis", qui ont pour but de marquer la coupure et la continuite de l`activite mimetique par rapport a l`activite pratique. La prefiguration, amont de la mimesis(Mimesis I), consiste a relier la precomprension et la comprehension de l`action humaine dans une perspective de la semantique de l`action. La configuration, pivot de la mimesis(Mimesis II), peut se definir par la structuration de l`action humaine par le moyen du code narratologique et de la grammaire du recit. La refiguration, aval de la mimesis(Mimesis III), constitue le dernier stade de l`activite mimetique par la lecutre, c`est-a-dire effet produit par l`entrecroisement du monde du texte et du monde du lecteur. Au bout de ce parcours hermeneutique, la mimesis ne se confine pas d`une notion etroite de copie-imiatation, pour aboutir a une dimension ontologique qui ouvre un "monde possible" a la faveur de sa reference metaphorique.

『관조시집』과 『악의 꽃』에서 나타난 모순어법의 배경 및 여정에 대한 연구

김희경 ( Hee Kyung Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 191-230 ( 총 40 pages)
7,500
초록보기
Leon Cellier affirme que l`oxymoron, "cette facon de parler peut etre plus qu`un procede esthetique, elle peut exprimer une conception du monde". Autrement dit, cela voudrait dire que l`oxymoron n`est pas seulement un procede rhetorique, mais aussi peut etre un moyen d`explorer le nouveau sens de l`Etre. Deux recueils de poemes parus au debut du Second Empire, l`un(Les Contemplations) ainsi que l`autre (Les Fleurs du mal) montrent bien l`aspiration de creer la nouvelle vision du monde. En vue de la realiser dans leurs oeuvres, Hugo et Beaudelaire ont donc adopte l`oxymoron connu comme "une rhetorique profonde". Le but de cet article consiste d`abord a bien rechercher le cadre et le processus de l`oxymoron et a en comparer les differents aspects de deux auteurs. Pour Beaulaire, l`oxymoron se montre a travers des aspects divers de Diable. On pourrait dire que pour percer le sens mysterieux des images baudelairiennes, il faut absolument comprendre le role de demon. Son demon est seducteur en meme temps que vengeur. En tant qu`un etre paradoxale, il concerne a la fois le processus de chute et celui de regeneration. C`est a force de l`oxymoron que ces images demoniaques ayant le double caractere peuvent amplifier la tension poetique et rendre le sens plus dense. Pour Hugo, le mal presente dans les Contemplations est lie au processus de creation de l`Univers et s`elargit au niveau cosmique. Selon lui, la matiere meme, d`ailleurs qui est inevitalbe pour faire exister tous les etres, se definit comme le mal. On pourrait donc dire que tout l`Univers est sous l`emprise du mal. Or, au fur et a mesure que s`avance la lecture de Hugo, dans le fond de l`Univers qui n`est autre que le tourbillon immense, se place le centre autour duquel se tourne l`Univers. Ce centre, en tant que le lieu de Dieu, est a la fois la source et la fin de tout. Il se presente souvent comme l`image de Gouffre-OEil. C`est ainsi que l`oxymoron hugolien dans les Contemplations est revele dans le passage de l`antithese comme lumiere-ombre a la structure concentrique. Enfin pour resoudre le probleme de la situation paradoxale, Baudelaire se plonge dans la bataille spirituelle a l`interieur de l`etre, tandis que Hugo propose de contempler les relations de Dieu(le centre d`en haut) et de l`ame humaine(le centre d`en bas) avec l`Univers infini(le cercle).
6,500
초록보기
Dans la litterature occidentale, l`exotisme signifie la reverie et la quete mentale de l`espace etranger. Jean-Marc Moura propose la definition de l`exotisme dans Lire l`exotisme: "Elle(l`inspiration exotique) suppose une certaine attitude mentale envers l`etranger, une sensibilite particuliere, developpee dans le contexte d`un voyage." Mais l`exotisme ne doit pas se caracteriser par le gout ou la curiosite memes pour la nature et les moeurs de l`etranger comme l`exprime Victor Segalen: "Le(le terrain) depouiller de tous ses oripeaux; le palmier et le chameau; casque de colonial; peaux noires et soleil jaune." On a etudie les aspects et le sens de l`exotisme dans La goutte d`or(1986) de Michel Tournier et Desert(1980) de J.M.G. Le Clezio. Car ils traitent le meme theme du desert dans leurs oeuvres. Michel Tournier et Le Clezio font voir la civilisation occidentale avec les yeux de ses personnages qui viennent du desert Saharien comme l`ont fait les philosophes des Lumieres. C`est-a-dire qu`ils nous montrent `l`ecriture de l`alterite` qui "decrit ce qui est l`autre de la culture europenne". Les ecrivains emploient l`artifice lexical, noms propres et noms de lieux pour assurer le lecteur de la couleur exotique dans ses oeuvres; ils creent les figures exotiques ainsi que le desert vierge et intact avec la complicite de la croyance de ses lecteurs contemporains. Il s`agit des cliches et des stereotypes. Quant a Tournier, dans La goutte d`or, il utilise avec intention des stereotypes pour eveiller la croyance naive et exageree du contemporain au monde Saharien. Meme si on etudie l`exotisme dans la litterature francaise moderne, on ne pourra pas echapper a notre realite actuelle: "la degradation du divers", "cosmopolitisme triomphant." C`est-a-dire que l`on n`a plus l`espace exotique et il n`existe que l`exotisme stereotype. Aussi Segalen ne pourrait-il trouver la Chine que dans son histoire: la Chine republicaine n`etait plus le territoire exotique. Dans Desert de J.M.G. Le Clezio, le desert reel se situe dans l`espace contemporain, mais l`ecrivain retourne sans cesse a l`espace mythique et primitif a travers la memoire de son personnage: Lalla qui vit au desert Saharien part pour la ville de France. Elle perd son identite dans la civilisation materielle, monde de l`image. Elle ne peut sortir du danger de l`image que quand elle rencontre, a un moment donne, l`histoire de ses ancetres qui etaient le proprietaire du desert. Aujourd`hui, la quete de l`exotisme, ainsi que celui que ont recherhe les ecrivains de 18 et 19 siecle, sera impossible. La quete de l`exotisme n`est pas donc celle de la nature et les moeurs exotiques dans les romans de Michel Tournier et de J.M.G. Le Clezio. Mais elle peut apparaitre dans l`ecriture de l`alterite qui vise a aboutir a la connaissance de soi. De l`ecriture de l`alterite, Jean-Marc Moura evoque encore: "L`extreme attention a l`autre aboutit a ce qu`il nomme 《le voyage a l`interieur de soi-meme》, comme si l`ethnologie trouvait son achevement dans l`autobiographie litteraire, maniere peut-etre de reconnaitre que le veritable exotisme contemporain est essentiellement interieur." Maintenant, on ne pourra pas nier l`influence de l`occidentalisation et du cosmopolitisme. Mais on ne cessera pas de desirer la reverie du lointain, si on n`abandonne pas le desir de la connaissance de soi.

시와 시제 -아르튀르 랭보의 세계-

박옥숙 ( Ok Sook Park )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 261-300 ( 총 40 pages)
7,500
초록보기
Est-il possible de relire la poesie a travers les temps grammaticaux? Les temps, comme le present, l`imparfait, et le passe compose, peuvent offrir un autre moyen de comprendre la poesie? Ces questions qui composent notre point de depart obtiennent une reponse dans nos analyses temporelles des poesies d`Arthur Rimbaud; le present et l`imparfait s`opposent dans la representation de la desillusion et du reve, tandis que le passe compose, temps de l`analyse de soi-meme ou d`inference, fonctionne, dans la plupart de ses poesies, comme un temps de bilan des experiences du poete. Nous remarquons aussi, base sur la dichotomie des temps francais, des transitions temporelles entre les temps du `discours` et ceux du `recit`, qui expliquent un mouvement de balancier mental entre l`Univers actuel et l`Hetero-Univers, du aux conflits inherents a sa propre vie. Se produit ainsi un certain dynamisme des poesies rimbaldiennes; des deplacements se prevoient meme au moment ou se minimalise l`usage des temps. Les sens et les fonctions des temps, ainsi verifies dans les textes poetiques de Rimbaud, refletent la conscience et la vie meme du poete qui ne cesse de se metamorphoser, qui se desespere de la realite, et reve de l`autre monde, qui part a l`aventure, ensuite en dresse des bilans, se desillusionne encore, et repart: les temps grammaticaux sont une des representations de la conscience et de la vie.

베르나르 마리 콜테스 연극에 나타난 아이러니 연구

송민숙 ( Min Sook Song )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 301-327 ( 총 27 pages)
6,200
초록보기
Cette etude a pour but d`analyser l`ironie dans le theatre de Bernard-Marie Koltes, auteur dramatique francais contemporain. Nous avons etudie les quatre pieces de theatre de cet auteur qui ont ete representees en Coree du sud: Combat de negre et de chiens, Quai Ouest, Dans la solitude des champs de coton et Roberto Zucco. Dans ces quatre pieces, nous avons remarque beaucoup d`elements ironiques, des elements dont la permanence vont nous permettre de montrer efficacement le sujet de chacune d`entre elles. Dans l`annexe de Quai Ouest, Koltes affirme que 《Il faudrait, a priori, considere que tout langage est ironique, et tout deplacement grave; cela eviterait de prendre au serieux des choses qui ne le sont pas, de rendre tristes des scenes qui devraient etre droles, et d`eliminer tout le tragique de cette histoire.》("Pour mettre en scene Quai Ouest") Il explique encore dans le prologue de Dans la solitude des champs de coton qu`《un deal est une transaction commerciale [...] qui se conclut [...] par entente tacite, signes conventionnels ou conversation a double sens-dans le but de contourner les risques de trahison et d`escroquerie qu`une telle operation implique.》 De son cote, Patrice Pavis remarque l`importance de la strategie rhetorique dans son analyse de Dans la solitude des champs de coton. D`apres le prologue de l`auteur, Pavis confirme que 《tout dans la piece est a prendre avec ironie, l`ensemble des propositions sur le deal et les formules individuelles》, et ajoute encore que 《Koltes tente, et reussit, le pari de tenir toute la piece avec ce dispositif, de nous faire croire a cette discussion sur le rien, sans vendre la meche. L`ironie est donc continuelle et en ce sens elle est proche du persiflage [...] Et c`est de l`usage de tout dire avec le meme serieux complique et railleur que nous viennent, dans la piece, la puissance comique et l`admirable performance stylistique.》 Dans le theatre de Koltes, les expressions ironiques, les regards ou les attitudes de derision, la collision entre les differentes cultures et valeurs, l`usage de plusieurs langues, la coexistence des espaces familiers et etrangers sont frequents. Et c`est de la collision et de la coexistence de ces elements que vient l`effet d`ironie. L`ironie est donc une figure efficace pour expliquer le sujet ou le theme de Koltes qui se resume a la rencontre de differentes cultures, le desespoir d`un desir inassouvi, l`echec de la communication, et la violence existent dans l`inconscience des contemporains. Comme le mentionnent Koltes lui-meme et d`autres chercheurs, il y a une attitude et une vision ironiques, qui sont constants dans son oeuvre. Aussi remarquons-nous l`ironie qui est une sorte de distanciation dans le regard, non seulement dans les expressions en tant que figure mais egalement dans le discourse en tant qu`argumentation. Malgre la strategie rhetorique et l`argumentation des personnages, ceux-ci n`arrivent pas a persuader leur vis-a-vis; leur intention ou leur desir ne s`accomplissent pas en general comme ils l`auraient voulu. A travers cette etude, nous avons pu evaluer les caracteristiques ironiques dans l`ecriture et le style dramatiques de Koltes.

근대적 인간의 초상 -오메의 나르시시즘-

오영주 ( Young Ju Oh )
한국불어불문학회|불어불문학연구  79권 0호, 2009 pp. 329-368 ( 총 40 pages)
7,500
초록보기
Homais, pharmacien d`Yonville dans Madame Bovary, est considere comme la caricature du petit bourgeois du XIXe siecle. Cette categorie historique, sociologique et economique semble cependant trop etriquee pour cerner la signification de ce personnage qui est pharmacien, journaliste, progressiste, scientiste, anticlerical, soi-disant philosophe et meme bourgeois rougissant de honte de l`etre. Sa plasticite, ses activites diverses et surtout la note de Flaubert sur son nom ("Homais=homo=homme"), nous permettent d`en faire un exemplaire representatif du bourgeois flaubertien, c`est-a-dire de l`humanite entiere de l`epoque. Le pharmacien d`Yonville incarne l`homme moderne qui s`est mis sur le trone dont Dieu fut longtemps le proprietaire. Notre etude vise a examiner la problematique de la critique de Flaubert a l`egard de ses contemporains a travers l`analyse du personnage d`Homais qui nous semble bien illustrer l`intelligence et la betise des modernes. Si la fin du roman n`indique pas un avenir radieux, malgre la victoire d`Homais, Voltaire yonvillais, c`est que le roman suggere la betise dans l`intelligence. C`est la betise que Flaubert denonce chez les penseurs les plus avances de l`epoque: la betise de l`autolatrie a laquelle aboutit l`humanite moderne par l`anthropocentrisme qui l`a delivree de l`ignorance moyenageuse. Comme l`humanite moderne, Homais se met au centre du monde. L`egocentrisme est la caracteristique de ses discours ou il se donne comme exemple et norme de tout, comme s`il legiferait sur l`Univers en fonction de son moi. L`hyperbole du moi de ses discours ne vient pas d`une mauvaise foi de sa part, mais de son orgueil: sa famille et sa profession sont florissantes, et il se croit meme philanthrope. Le roman n`oublie pas de devoiler a plusieurs reprises le visage egoiste dans le puits de l`Homais altruiste, et de montrer la source identique de son altruisme et de son egoisme: l`"homaiscentrisme". De meme, sa "guerre" contre le mendiant aveugle temoigne de ce que l`orgueil ouvre chez Homais l`intelligence, la soutient, l`oriente vers une activite polymorphe, et en meme temps le rend scelerat, fait du Moi un tyran qui exerce tous les droits au nom de Lui Seul. Etre tout, c`est aussi tout ramener a soi, c`est faire de l`Homme, d`apres la formule de Flaubert qui est bien celle de la betise moderne, "le centre de la nature, le but de la creation et sa raison supreme". Le discours de la betise est donc sature de causes, et surtout de causes finales qui font de l`Homme la mesure et le beneficiaire de toutes les choses. Comme le montrent les grandes tirades d`Homais sur le climat d`Yonville et sur l`operation du pied-bot, les teleologistes modernes attendent que la nature se conforme a leurs besoins et s`organise autour d`eux en confondant causes scientifiques et causes ideologiques, la Nature et la Norme: un imperatif d`adaptation et de convenance, c`est-a-dire l`ideologie de l`utilite, determine les phenomenes pour Homais, homme moderne. Homais et l`Humanite, fondamentalement narcissiques ne connaissent pas l`autre; pour le premier il s`agit des autres et pour le deuxieme du monde en tant que l`Autre. Ils sont enfermes dans le monde de l`"Identite". Les discours homaisiens qui ne reconnaissent pas de contradictions, puisqu`ils n`admettent pas l`intervention des autres, peuvent se lire comme une allegorie du discours du "Cogito" qui exclut la felure: pour le Sujet moderne, dont l`archeologie est Descartes-Kant-Hegel, le Monde n`est constitue que par le "Moi" et le reflet du Cogito. S`il y a felure, c`est pour lui quelque chose a colmater et a boucher. Mais la felure, comme dit Deleuze, ne constitue-t-elle pas l`objet supreme de l`Idee: l`origine de la pensee? L`autolatrie humanitaire est bete parce qu`en proscrivant l`Autre elle refuse finalement de "penser".
1 2 >