글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 8권 0호 (1973)

「 Igitur 」논고

김기봉 ( Ki Bong Kim )
5,100
키워드보기
초록보기

한불양국어간의 (韓佛兩國語間) 종속절 시제용법의 비교

박옥줄 ( Ok Joul Pak )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 19-42 ( 총 24 pages)
5,900
키워드보기
초록보기

현대문체론의 특성과 기능

소두영 ( Doo Young So )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 43-59 ( 총 17 pages)
5,200
키워드보기
초록보기
Il n`y a rien de plus complexe que les causes qui motivent le style, et "stylistique" est un mot presque pie`ge. C`est ce qui rend la stylistique moderne une e´tude trop complique´e pour en comprendre le cadre et en donner la de´finition. Dans l`usage courant, stylistique de´signe l`e´tude du style, ou des styles en litte´rature. C`est un emploi en apparence simple, mais le´gitime. En apparence seulement, car toutes les difficulte´s surgissent de`s qu`on veut de´finir le style; et l`on voit les e´coles de stylisticiens diverger de`s cette ta^che pre´liminaire. Certains tiennent que le style est un "choix," effectue´ parmi l`immense re´serve de mots et de tournures qu`offre la langue. Mais la gene`se d`un texte est beaucoup plus complexe que ne le laisse croire cette vue intellectualiste et nai¨ve de l`acte d`e´crire. Pour d`autres, le style se mesurerait en "e´carts," en diffe´rences, par rapport a` une norme. Mais comment de´finir la norme, dans l`emploi du langage a` des fins litte´raires? Un mot banal, du point de vue linguistique, peut prendre une valeur essentielle au sein d`un re´seau the´matique original. Les chiche´s dans les prose des auteurs pre´sentent une expressivite´ forte et stable. La stylistique moderne se pre´occupe donc moins de de´couvrir les myste´rieuses intentions des e´crivains ou d`inventorier les bizarreries d`une e´criture, que de de´crire tout les effets d`un texte, y compris ses effets de sens, et d`en chercher la source dans toutes les formes qui mode`lent sa matie`re verbale, ce qui implique la saisie de l`oeuvre litte´raire comme d`un syste`me, ou` le sens et les formes ne prennent valeur que de leur corre´lation. Or, la stylistique de l`expression telle que l`ont concue Charles Bally et ses successeurs est l`etude de la valeur stylistique des moyens dont la pense´e dispose pour s`exprimer. La ta^che de la critique du style est d`appre´cier la manie`re dont l`usager met en oeuvre ces ressources stylistiques de la langue. La confusion et la varie´te´ des points de vue montrent assez que l`e´tude de l`expression en tant que discipline autonome ne saurait sortir du domaine des moyens d`expression au niveau des structures litte´raires complexes. Les proble`mes se confondent et la stylistique n`a pas assez conscience ni de son objet, ni de moyens, ni de me´thodes. D`un autre point de vue, Roland Barthes nous propose une de´fintion originale du style, en discernant le style proprement dit de "l`e´criture" l`un et l`autre distincts de la langue. Il de´crit le trait particulier du style comme "un langage autarcique qui ne plonge que dans les mythologies presonnelles et secre`tes d`un auteur, dans cette hypo-physique de la parole, ou` se forme le premier couple des mots et des choses, ou` s`installent une fois pour toutes les grands the`mes verbaux de son existence-le style est proprement un phe´nome`ne d`une humeur." A ce style "ne´cessaire" Barthes oppose l`e´criture qui est le re´sultat d`une intention et d`un choix, et il distingue trois grands types d`e´criture: l`e´criture comme un signal, l`e´criture comme une valeur et l`e´criture comme un engagement. Toutes les trois d`ailleurs, rele`vent d`un me´canisme: l`e´crivain confie a` la fois, a` sa pense´e et au jugement qu`il porte sur la valeur de cette pense´e: soit qu`il la condamne soit qu`il l`affiche. Ainsi de´finie, l`e´criture est inhe´rente au langage, toute expresson impliquant une intention, un jugement et un choix qui ne peuvent que se re´fle´chir dans la forme choisie. Cette distinction retrouve donc, pour les approfondir et les pre´ciser, les trois valeurs stylistiques de l`expression correspondante: la valeur notionnelle a` la langue, la valeur expressive au style et la valeur impressive a` l`e´criture. L`analyes de Barthes acce`de ainsi au champs de critique litte´raire, ―Nouvelle Critique―qui est bien plus symptomatique que la terminolog

프랑스 낭만주의 별견

원윤수 ( Yoon Soo Won )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 61-76 ( 총 16 pages)
5,100
키워드보기
초록보기

「 La Chute 」소고 - 불투명한 거울 -

이진성 ( Jin Sung Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 77-88 ( 총 12 pages)
4,700
키워드보기
초록보기

Racine 의 Mithridate 연구

장정웅 ( Chung Oung Chang )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 89-105 ( 총 17 pages)
5,200
키워드보기
초록보기
Dans cette bre`ve e´tude, nous nous sommes efforte´s de replacer les personnages raciniens du Mithridate et leur psychologie sous un plus juste e´clairage. 1. Nous commenc¿ons par e´clairer les 3 motifs de cette oeuvre: (1) l`exotisme de la Cour et du public qui voulaient voir du ture, (2) l`heureuse chance par laquelle Racine fut instruit de l`histoire de la mort de Mithridate, (3) l`influence des e´ve`nements qui devaient gouverner le coeur du poe`te. 2. La matie`re de cette trage´die a e´te´ tire´e d`une histoire vraie. Dans cette trage´die nous voyons quatre personnages importants. Nous comparons ceux-ci aux personnages authentiques de l`histoire des Turcs. Cette comparaison nous e´claire sur l`action de Mithridate. Malgre´ tout ce Mithridate reste une des trage´dies les plus imagine´es de Racine. 3. Nous pourrions prendre comme sujet (1) le souhait de l`honneur, (2) l`amour passion. Pour moi, l`amour me semble le plus important. 4. Nous avons commence´ par evpliquer l`amour des personnages par leur regard et remarquer "la relation fondamentale" et "la double e´quation" de Roland Barthes. Nous avons note´ la fatalite´ de l`amour. 5. Nous avons e´tudie´ le tragique et la grandeur de Mithridate en analysant cette trage´die. 6. L`oeuvre de Racine a tente´ bien des critiques: critique psychologique avec Charles Mauron, sociologique avec Lucien Goldmann et Rene´ Jasinski, psychologique avec Jean Starobinski, biographique avec Raymond Picard et structuralitique avec Roland Barthes, mais elle a beaucoup de proble`mes pas encore re´solus; cela nous fait e´tudier plus profonde´ment les trage´dies de Racine.

Zola 의 성관에 대한 소고 - La Faute de I'Abbe Mouret 를 중심으로 -

정명환 ( Myong Hwan Jung )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 107-125 ( 총 19 pages)
5,400
키워드보기
초록보기

마르셀 프루스트의 소설 연구 (1) - A la recherche du temps Perdu 의 화자-주인공 -

홍승오 ( Seung O Hong )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 127-137 ( 총 11 pages)
4,600
키워드보기
초록보기

L'HOMME ET L'ARBRE Ebauche d'un projet de lecture de Saint-Exupery a travers I'image de I'arbre

이휘영 ( Whi Yong Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 139-163 ( 총 25 pages)
6,000
키워드보기
초록보기

LA VISION TRAGIQUE DE PASCAL SELON LUCIEN GOLDMANN - Etude Critique du " Dieu cache " -

이환 ( Whan Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  8권 0호, 1973 pp. 165-196 ( 총 32 pages)
6,700
키워드보기
초록보기
1 2 >