글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 80권 0호 (2009)

『바다의 노동자들』에 나타난 "미래"에 관한 연구

김길훈 ( Gil Hun Kim )
6,300
초록보기
Nous avons vu, a travers Les travailleurs de la mer, la societe, la religion et la nature en donnant a chaque personnage son caractere. Lethierry, comme soldat du futur qui se trouve dans l`axe du temps, se deshabille du manteau religieux pour le progres de la societe a Gurenesey et lance le bateau Durand qui est muni de la science nouvelle. Rantaine et Culbin, bien qu`ils se vetissent du manteau de soldat du future et aient l`air de heros Lethierry, represente, comme soldat du present, la foule avec sa cupidite poursuivant bien plus son interet personel que celui du public. Enfin, Gilliatt, comme contemplateur du future ontologique, ressemble a Dieu reconnaissant le rapport entre l`existant et le systeme circulaire de la nature. Notre etude a pu connaitre le fait que la grande humanite contient la connaissance, la sagesse et l`amour, grace a la contemplation du futur ontologique de Gilliatt, vers lequel Les travailleurs de la mer converge. Sans savoir pourquoi Deruchette a ecrit le nom sur la neige, qui s`en va pour elle; il attaque Douvre par l`amour pour elle. Celui qui ne peut contempler la Nature est incapable de savoir la vie de l`existant et aussi ne sais jamais d`ou vient le vent de la mer, comment agissent les flots et quels sont leurs hauteurs? Et le protagoniste ne peut eviter l`agression de la pieuvre qui se cache dans les ecueils de pleine mer, dans les creux de rochers non visites et dans les caves inconnues. Victor Hugo a configure notre anxiete et notre peur de l`univers inconnu avec la pieuvre. Gilliatt combat la pieuvre pourvue de quatre cents ventouses et, de plus en plus, il sent croitre la succion de sa proie. Enfin il a gagne, puisqu`il penetre le coeur de la Nature, c`est-a-dire que le vent, la vague, la tempe te, la meteo se trouvent autour de Douvre. Des l`instant ou la victoire s`ouvre a lui, il entre tout de suite dans l`ombre. Bien qu`il soit amoureux, il ne peut epouser sa bien-aimee. Gilliatt a renonce au present, au projet de mariage (ou l`abnegation heroique). On trouve l`amour infini dans son attitude. Il a laisse partir Deruchette pour non seulement elle-meme, mais aussi pour Lethierry, Ebenezer, de plus pour la paix de la societe a Guernesey. Peut-etre qu`il retournera dans l`ombre et contemplera le future ontologique.
5,700
초록보기
Comment ecrire la memoire? Georges Perec et Choe Yun repondent a cette question dans W ou le souvenir d`enfance et Il n`y a pas Hanako ou ils ne cessent de rappeler l`obscurite de la memoire et son existence 《vide》. Leurs phrases laconiques et precises evoquent l`indicibilite de la memoire. Perec qui perd ses parents pendant la deuxieme guerre mondiale garde toujours une memoire lacunaire. Il introduit la memoire fictionnelle a la place de ses propres souvenirs d`enfance. Il fait alterner partie autobiographique et partie fictionnelle. Choe Yun nous fait entendre la memoire des autres pour que le narrateur puisse reconstituer le portrait de Hanako-la jeunesse de `il`. Ces deux auteurs montrent les rapports entre memoire collective et memoire personnelle: la memoire d`un individu en tant que membre d`un groupe se doit en grande partie aux autres. Perec et Choe exercant leur ecriture dans une atmosphere toute differente, ont tous confiance en l`ecriture elle-meme. Ils reflechissent a une ecriture qui resiste a l`absence, l`oubli et la mort.

이지스 여신을 찾아가는 제라르 드 네르발의 동방여행

김순경 ( Soon Kyung Kim )
6,400
초록보기
Notre etude part de l`analyse du processus de l`idealisation qui tourne a de l`idolatrie, l`Unique: la deesse Isis. L`experience de perte ou de manque tient une importance considerable dans la vie de Gerard de Nerval. La mort precoce de sa mere s`esthetise et se fige comme image; elle le conduit a la Mere eternelle qu`incarne dans la supreme unite d`Isis a laquelle les romantiques vouent un culte. Les critiques revelent l`importance de la maladie mentale sur la vie creatrice ou reelle de Gerard de Nerval. Il cherche a se justifier et tente de montrer qu`il est lucide et sain d`esprit par le moyen de la creation litteraire; la litterature represente la seule chance d`echapper a son statut de fou qui pesent sur lui. Les critiques nervaliens insistent sur les rapports entre la crise mentale et le depart pour l`Orient. Nerval passe pour fou dans les milieux litteraires; il part pour faire oublier sa maladie par un voyage et pour montrer son esprit sain. L`Orient est percu par Nerval, ecrivain-pelerin" comme un espace regenerateur, ou tout a commence et ou tout peut se denouer, ou se regleront donc enfin les conflits de l`ame." La reverie nervalienne se nourrit au mysticisme, sensualisme, paganisme et christianisme procedant a de savants syncretismes et des experiences de voyages en Orient. Nerval, qui fut sensible au paganisme des l`enfance au Valois, s`interesse a toutes les croyances. Dans l`imaginaire nervalien, la figure poetique de la deesse Isis, transmise par Apulee, joue un role preeminent; cette image aureolee de mystere reconduit a une religion de "l`Egypte, la terre sacree". Les "alterations" et les "transformations" de la religion isiaque reconduisent a la representation d`Isis en tant que "la mere de la nature", qui confound en soi-meme les dieux et les deesses" et dont l`"univers a adore sous mille formes l`Unique et toute-puissante divinite". Nerval, dechire entre la vie humaine et les exigences d`une imagination en quete de l`ideal, reve de son propre salut sous l`egide de la deesse Isis; la polysemie des images de la deesse Isis vient de l`image maternelle archaique et fusionnelle qui glisse a l`image de la deesse, archetype de femme regeneratrice, alvatrice et consolatrice. La deesse Isis fusionne avec la Sainte Marie des chretiens, Demeter des mysteres d`Eleusis et d`autres divinites maternelles trouvees par l`imaginaire et l`erudition de Nerval, `syncretiste`; et elle genere l`image archetypale de ce syncretisme; enfin, "Cette Mere divine, ce sauveur, qu`une sorte de mirage prophetique avait annonces ca et la d`un bout a l`autre du monde, apparurent enfin comme le grand jour qui succede aux vagues clartes de l`aurore."

크레티엥 드 트루아 소설 속의 여성들 -"유형 type"에서 "개인 individu"으로-

김정희 ( Jeong Hee Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 85-115 ( 총 31 pages)
6,600
초록보기
Les personnages les plus enigmatiques dans les romans arthuriens semblent des demoiselles anonymes qui apparaissent soudain sur le chemin de quete du chevalier. Bien que chaque demoiselle n`apparaisse respectivement qu`une seule fois dans le texte, leur importance narrative n`en est pas moins grande. La rencontre du chevalier avec celle-ci declenchant systematiquement une nouvelle aventure, ces demoiselles fonctionnent comme catalyseur d`aventure qui fait sortir le recit de l`impasse. De nombreuses etudes sur ces personnages insistent sur leur aspect de `type` pourvu d`une fonction narrative bien precise, etablissant par la une typologie de ces personnages en fonction de role narratif. Or, l`utilisation de ce personnage par Chretien de Troyes nous semble presenter une specificite bien significative qui invalide quelque peu cet effort de typologie. Les traits de la demoiselle en tant qu`un type litteraire fige s`effacent ou s`eclatent, voire me me evoluent vers les traits propres a l`individu, a savoir le sujet autonome, independant de la collectivite. C`est surtout visible dans le Chevalier de la charrette et le Conte du Graal, deux romans dans lesquels le poids narratif du protagoniste feminin se disperse sur de nombreuses personnages feminins secondaires. Nous avons donc montre comment Chretien de Troyes a retravaille les stereotypes pour en tirer un personnage a part entiere a travers l`exemple du type de demoiselle hospitaliere et du type de l`etre surnaturelle. Ensuite nous avons essaye de montrer comment ce demontage de stereotype litteraire aboutit au personnage-individu dont nous decouvrons le signe annonciateur dans `la demoiselle orgueilleuse` et `la demoiselle qui n`a jamais ri` dans le Conte du Graal.
6,700
초록보기
La critique villonienne sur le Lais presente les deux principales caracteristiques suivantes: d`abord, l`accent mis sur l`espieglerie facetieuse, l`obscenite du sens, et la parodie de `l`amour courtois` dans la division tripartite du texte (l`amant martyr, une serie de legs, l`entroubli), considerant l`oeuvre comme etant inferieure au Testament, puisqu`il s`agit de la premiere; ensuite des analyses en rapport etroit avec la seconde partie du Testament, sans l`estimer a sa juste valeur, mais comme une simple ebauche de l`oeuvre a venir, c`est-a-dire du Testament. Mais la relation entre les deux oeuvres de Villon, n`a rien de commun avec celle du maitre et son serviteur, ni avec la question de superiorite ou d`inferiorite, bien qu`ils aient ete respectivement intitules `Le petit Testament` et `Le Grand Testament`. Comme Villon souligne lui-meme la difference entre ses deux oeuvres dans les vers 753-757 du Testament, les liens qui les unissent doivent etre consideres sous une autre perspective. Dans le Testament, le Lais, ecrit en 1456, n`est rien moins que `le poeme annonciateur d`un nouveau depart` pour le poete. Ainsi le Lais, evoque dans la seconde partie du Testament, represente `un retour en arriere`, destine a esquiver la mort et oublier `la dure prison de Meun`. Par consequent, le passage du Lais au Testament doit etre etudie d`un autre point de vue, en l`occurence sous l`angle de `la chanson de resurrection`. Apres avoir laisse l`oraison en ballade au maitre Jean Cotart, `le jeune Marle` apparait pour la premiere fois dans le huitain CXXVI du Testament, lequel, semblable, a premiere vue, a une sorte de `buffering`, entrave le deroulement des huitains suivants, dissipant ainsi momentanement toute trace du Lais. Puis Villon continue a parler des legataires, qui ont deja ete attaques en 1456, comme par exemple `des trois pauvres orphelins`(vv. 1274-1305) et `des pauvres jeunes clercs`(vv. 1306-1337), ce qui nous amene a aborder la question du role de ce huitain dans la transition du Lais au Testament. Dans le huitain CXXVI, qui concerne un changeur, en l`occurence `le jeune Marle`, Villon s`affuble d`un nouveau masque pour ses metamorphoses: le pauvre poete, qui se cache desormais derriere le facies d`un riche banquier, donne au jeune Marle, des conseils ironiques, en echange (par exemple, "pour trois ecus six targes bretonnes", ce qui veut dire "recoit 900 ecus et en rend 60"), tout en decrivant l`avarice et la tromperie du legataire, par association a l`amour. Mais, le vers 1273 n`a pas seulement pour objectif d`attaquer `cet amant genereux`, en realite changeur sans scrupule, mais de reveler une verite inestimable, acquise par le poete par experience. Comme nous venons de le signaler, le monde du changeur n`est autre que celui de l`amour, d`ou la supposition que, Villon, beneficiaire de la lecon du vers 1273, aurait saisi l`occasion pour reconstruire un `monde renverse`, en vue de retrouver les legataires du Lais, retoucher, et resemantiser son texte. A partir des malheurs et faiblesses, Villon retrouve un moyen de `reecriture`, susceptible de faire renaitre son univers poetique. Dans ce monde recupere, l`haleine du Lais lui procure la force de recommencer, de renouveler, et d`affiner le Testament, lequel elargit, a son tour, les horizons nouveaux de la premiere oeuvre. En ce sens, pas plus que le Lais n`est une simple esquisse du Testament, ce dernier n`est une simple `imitation` du premier.

블랑쇼에게서 글쓰기와 유대성의 관계

박규현 ( Kyou Hyun Park )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 149-182 ( 총 34 pages)
6,900
초록보기
De Kafka a E.Jabes en passant Levinas et Antelme, la jadeite est une reference majeure de l`espace d`ecriture de Maurice Blanchot. Selon Philippe Mesnard, pour Blanchot, l`exercice d`ecriture se paye en supportant la charge d`une culpabilite ecrasante, en ce qui concerne l`antisemitisme et l`evenement d`Auschwitz. La honte et le regret subsistent au fond dans l`ecriture de Blanchot qui avait ete antisemite dans les annees 1930. Par l`ecriture, il touche sa faute et celle de l`Occident. Si Blanchot se refere a l`homme juif, il ne se montre que par et en l`ecriture. Dans cette optique, il cherche le sens d`etre juif. Tout d`abord, etre juif est rapporte a l`idee d`exil et d`exode, et enfin a la verite du passage du nomadisme. La solitude essentielle de l`exile au dehors, c`est le destin de l`homme juif, et aussi de l`ecrivain. Pour l`ecrivain, le mouvement de son ecriture est celui de passer comme l`exigence d`arrachement, affirmation de la verite nomade. C`est au point que, dans la pensee blanchotienne, l`ecrivain s`identifie a l`homme juif qui est condamne a l`imperatif `il faut passer` qui invite au nomadisme, a l`itinerance. Cela montre le rapport entre l`ecriture et la judeite. L`ecriture produit le lieu du negatif et de l`oubli, cherche un mode litteraire a etre autrement dans le monde. En cela, l`homme juif prend la place de l`autre qui existe autrement. La judeite est investie pour Blanchot, des son origine, du sens de la responsabilite d`ecrire qui s`oriente ver l`Autre. Pour lui, qui avait ete antisemite, l`ecriture est un parcours de l`antisemitisme a l`impossibilite d`antisemitisme. Ecrire est reprendre sans cesse l`amitie avec l`Autre, c`est-a-dire etablir une sorte de communaute. A partir de ce moment, ce qui nous semble le plus original dans le cheminement de la pensee blanchotienne, est le rapport entre l`ecriture et le politique. Chez lui, le politique n`est autre que ce rapport avec l`autre qui se fait dans l`espace du dehors, de l`exteriorite radicale. Chez Blanchot, la communaute ne s`etablit que dans l`espace du dehors. Ceux qui entrent dans la communaute sont les survivants d`Auschwitz qui luttent contre l`oubli. La lutte par l`ecriture s`accomplit dans le dehors silencieux.

자서전, 역사소설, 미시사, 그 경계를 넘어서

박선아 ( Sun Ah Park )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 183-222 ( 총 40 pages)
7,500
초록보기
Memoires d`Hadrien de Yourcenar romanicere francaise, Emperor of China: self-portrait of K`ang-his de Spence historien americain et Moi, Hwang Jiny de Tak-Hwan Kim romancier coreen, ces textes historiques sont tous ecrits sous la forme d`autobiographie a la premiere personne. Bien que ces texts soient tailles sur le patron du genre identique, chaque texte n`en a pas moins sa rigueur liee a la tradition generique. Notre etude consiste donc a montrer que le genre est une sorte de convention et qu`il est necessaire, pour apprecier les textes historiques tel qu`ils sont, de les traiter dans un grand genre fusionne, ou plutot au-dela de toute la frontiere generique comme l`autobiographie, le roman historique et l`histoire. Pour ce but, nous avons compare `Hadrien` de Yourcenar, `K`ang-Hsi` de Spence et `Hwang Jiny` de Tak-Hwan Kim, non seulement sur le plan generique mais aussi sur le plan structurel et technique comme les narration et intrigue, nature lacunaire des archives et imagination historique. Les trois auteurs choisissent l`autobiographie a la premiere personne pour l`effet de montrer directement au lecteur le passe vivant et la verite historique, et utilise quelques dispositifs litteraires comme recit non-evenementiel, intrigue(plot) organise comme un roman, imagination plausible, etc. Nous avons egalement considere le plan de `micro-climat` selon la notion de P.Veyne. Le micro-climat implique, comme un contexte mental, la cause historique qui s`est deja passe ou se perd dans le mystere de l`ame collective. Les trois auteurs font leur histoire dans la conscience de ce micro-climat. Enfin nous arrivons a mettre en lumiere la fusion entre les ecritures historique et fictive, et le rapprochement compossible entre l`histoire et la litterature. L`histoire se rapproche, dans cette etude, peu a peu de la litterature, et le roman historique, souvent neglige en tant que sous-genre de la litterature, peut etre reestime sous l`angle de l`histoire proprement dite. Or, cette derniere en question ne signifie pas l`histoire traditionnelle mais plutot populaire et culturelle. Il s`agit de la micro-histoire qui s`interesse a la culture des petites vies et qui fait l`analyse microscopique parfois avec des indices secondaires et lacunaires. Dans l`existence de micro-histoire, nous pouvons remarquer que les trois auteurs ci-mentionnes montrent bien les ecritures historiques mutuellement equivalentes-soit l`une litterature soit l`autre histoire-et constituent enfin une nouvelle couche de co-genre. C`est justement dans cet espace que bien des texts historiques, parfois exclus du genre conventionnel, pourront se reunir et seront reestimes au-dela de toute la demarcation generique. Rappelons une fois pour toutes l`idee veynienne que "tout est historique, donc l`histoire n`existe pas".

로마로부터의 문명 성찰 -쥘리앙 그라크의 『일곱 언덕 둘레에서』 연구-

송진석 ( Jin Seok Song )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 223-255 ( 총 33 pages)
6,800
초록보기
Cette etude se penche sur Autour des sept collines de Julien Gracq(1988), recit de voyage a Rome effectue par l`ecrivain en 1976. Nous nous interessons d`abord au voyage lui-meme pour render compte de sa date tardive (Gracq va a Rome a soixante-six ans) qui s`explique d`une part par la volonte d`etre libere des souvenirs scolaires, d`autre part par le rapport ambivalent que Gracq noue avec l`Italie: dans l`Avant-propos du Roi pecheur ecrit en 1947 il opte pour l`ouverture du mythe du Moyen Age aux depens du mythe greco-romain, ce qui n`empeche pourtant que Le Rivage des Syrtes(1951) a pour son modele historique et geographique l`Italie. Gracq aurait voulu regler le compte avec cette Italie a l`egard de laquelle il ressent a la fois fascination et repulsion. Nous examinons ensuite l`abord ou le regard sur Rome qui s`avere aussi multiple que complexe; dans l`abord gracquien de la Ville eternelle fonctionnent plusieurs regards qui assument chacun leur proper perspective: touriste, geographe, historien, ecrivain y contribuent pour le rendre riche. Apres ces considerations preparatoires en quelque sorte, nous analysons le recit de voyage en changeant chaque fois de distance et d`angle; il s`agit tout particulierement d`interroger le decalage qui se situe d`une part entre le passe et le present, d`autre part entre la realite et l`ideal, tout comme de reflechir sur la stratification des epoques historiques. Cela nous aidera a saisir le visage de Rome vu par Gracq, et a definir le sujet du livre. Rome, dont la realite est celle d`une ville chetive tres loin du centre nerveux de la planete comme New York, apparait avec familiarite, desinvolture, modestie et bonhomie. Sur le plan thematique, a travers la juxtaposition et la stratification des siecles, Rome met en lumiere le sens du dehors, la valeur de l`ouverture et l`ideal de vie immediate qui sont autant de themes principaux du Rivage des Syrtes, voire de l`oeuvre en general de Gracq. C`est ainsi par un regard un peu ironique sur Rome que le livre parvient a proposer la question du rapport de l`homme et de l`habitat, et a mediter sur la civilisation moderne et l`ethique de la vie. Rome est pour Gracq une auberge espagnole: il n`y trouve ce qu`il apporte, c`est-a-dire il y reconnait ses propres themes. Pour notre part, ce voyage de reconnaissance nous fournit une exceptionnelle et precieuse occasion de voir se refleter sur la realite visitable la litterature de Gracq.

『프랑시옹』에 나타난 여성의 육체

신은영 ( Eun Young Shin )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 257-286 ( 총 30 pages)
6,500
초록보기
Cette etude fait partie d`un projet de recherche "Le corps feminine dans la litterature francaise du 17e siecle". Ce travail sera fait a travers une reflexion sur le corps qui etait opprime depuis l`etablissement du sujet cartesien fonde sur le dualisme du corps et de l`esprit. Or le 17e siecle est aussi une epoque de libertinage qui exige le droit du corps en concevant l`homme dans l`unite inseparable du corps et de l`esprit. Le corps, qui a ete rehabilite et libere pendant la Renaissance, commence de nouveau a etre opprime au 17e siecle par la raison cartesienne, les regles sociales de bienseances et la religion. Dans cette tendance au refoulement general du corps, c`est le corps feminin qui etait opprime le plus severement par le patriarche bourgeois puisque celui-ci voulait delimiter le sexe feminin a la fonction de reproduction. Pourtant le corps n`etait pas refoule tout au long du 17e siecle. Pour examiner donc comment le coprs feminin a ete concu et exprime dans la litterature de cette epoque, on va proceder a notre recherche en trois etapes: d`abord reflexion sur le corps libere dans les romans baroques; ensuite sur le corps parlant dans la litterature classique; enfin sur le corps qui exige son droit dans la litterature de libertinage. Dans cet article, qui est la premiere etape de notre etude, on a choisi l`Histoire comique de Francion de Charles Sorel. Dans cette oeuvre, le coprs feminin est d`abord presente comme l`objet du plaisir charnel des personnages masculins. La poursuite ou la conquete des femmes se continue pour Francion des le debut du roman jusqu`a sa fin. Or les femmes ne sont pas seulement les objets du desir; elles sont aussi les sujets desirants qui choisissent avec precaution leurs objets du desir et obtiennent le plaisir charnel. Pourtant on ne pourrait pas en conclure que les hommes et les femmes sont tout a fait egaux dans la poursuite de leurs plaisirs corporels puisque Francion presente, dans le 7e livre, le corps feminin plutot comme un objet qui invite les hommes a s`adonner a leur plaisir. Meme si Francion propose certaines innovations pour liberer les femmes de toutes les entraves, c`est plutot pour satisfaire son plaisir. Les femmes, qui etaient victimes de tous les interdits et les contraintes concernant leur corps, beneficient quand meme de la volonte emancipatrice du heros qui garantit a chaque femme, comme a chaque homme, la liberte sexuelle, c`est-a-dire le droit du corps. Le sens de Francion se trouve donc dans le fait qu`il prepare, en rendant le droit au corps humain, la voie a la litterature de libertinage ainsi qu`au roman libertin du siecle des Lumieres.

조르주 바타이유의 놀이의 글쓰기 -『눈 이야기』-

유기환 ( Ki Hwan Yu )
한국불어불문학회|불어불문학연구  80권 0호, 2009 pp. 287-314 ( 총 28 pages)
6,300
초록보기
Georges Bataille symbolise le scandale litteraire depuis la publication de l`Histoire de l`oeil en 1928. Pourquoi ? Deux facteurs nous semblent primordiaux: le sujet litteraire qu`est la 《transgression》 et le moyen expressif qu`est le 《langage》. La civilisation s`appuie sur le travail, la raison et l`interdit. Il est donc naturel que la societe francaise a accueilli peu chaleureusement les romans de Bataille qui s`appuient sur le jeu, le desir et la transgression. Le langage est une institution ayant une loi appelee 《la grammaire》. Le langage est donc plus oppressif, plus conservateur que l`image. C`est la raison pour laquelle l`erotisme de l`ecriture fait scandale plus violemment que celui de la peinture. ataille est un ecrivain dont l`ecriture a entierement renverse l`ordre etabli et les idees recues contemporains. Cet article a pour but d`eclairer les caracteristiques essentielles de l`ecriture de Bataille a travers l`analyse de son roman representatif, Histoire de l`oeil. Il est general que l`auteur cree un (ou des) sens en ecrivant un roman et que le lecteur le (ou les) trouve en le lisant. Mais Bataille ne vise pas a produire un sens en ecrivant un roman. C`est plutot le lecteur qui devrait produire un sen-chaque fois renouvele-apres la lecture des romans de Bataille. Ce que l`Histoire de l`oeil nous fait voir, ce n`est pas tel ou tel sens mais 《l`ecriture de jeu》 ou 《le jeu d`ecriture》. Cet article est compose de cinq chapitres: histoire de jeu, jeux de mots, structure de sacrifice, ecriture de non-sens et potlatch de l`ecriture. Plus precisement, il est important d`examiner que l`Histoire de l`oeil porte sur les jeux sexuels, que son auteur et ses personnages s`appliquent souvent aux jeux de mots, que sa structure est fondamentalement liee au sacrifice, que sa forme et son contenu se nourrissent du non-sens au-dela du monde de la raison et du discours, et que son ecriture realise 《le potlatch du signe》 ou le narrateur et les personnages detruisent l`ordre semantique du langage. Michel Foucault a dit que la question du pouvoir se reduit a celle du discours, puisque le pouvoir se constitue du discours. Si Bataille est un des meilleurs ecrivains du XXe siecle pour Foucault, c`est que Bataille a detruit l`ordre du discourse dominant par l`ecriture ludique. Pour ainsi dire, l`ecriture de Bataille est un jeu de deconstruction au sens de la philosophie de Jacques Derrida.
1 2 3 >