글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 95권 0호 (2013)

불문학 : Flaubert의 Salammbo에 나타난 동양

김계선 ( Gye Sun Kim )
6,100
초록보기
Salammbo se passe a Carthage, trois siecles avant Jesus-Christ, apres la premiere guerre punique. Bien qu`ils aient gagne cette guerre avec l`aide des Mercenaires, les Carthaginois ne leur paient pas leur solde; si bien que ceux-la sont sur le point de se revolter. Le roman represente un passe qui est tres eloigne et presque perdu a cause de la rarete des vestiges archeologiques et des etudes alors existantes. De plus, Carthage est une cite sans devenir, qui sera detruite a l`issu des guerres puniques. Flaubert choisit une histoire oubliee, une civilisation perdue et des evenements dont la rationalite historique est problematique. Sa demande de creance ne repose desormais que sur l`illusion, soignement mise au point. Par tout un procede, Flaubert fait de Salammbo une femme lointaine, mysterieuse pour creer un mirage. La cite punique et la scene de la guerre sont representees de la meme facon du personnage. Par contre, la religion est utilisee pour donner force de realite au mirage. Flaubert cree un mirage a partir de representations et de recits anterieurs. Il fixe son mirage en allant des livres au livre. Par la Salammbo cree l`illusion d`un monde qui n`est pas. Car l`oeuvre d`art doit "faire rever". Il cree ainsi un effet de continuite, de plenitude, indispensable a l`illusion romanesque. Le pari que Flaubert fait avec Salammbo est non seulement de creer un mirage a partir d`une realite qui a disparu mais c`est aussi d`essayer du grotesque qui cherche l`harmonie des choses disparates et l`unite des contrastes. Le grotesque echappe a la pensee des limites; par dela les limites, Flaubert vise l`illusion romanesque.

불문학 : 『롤랑의 노래』에서의 Tu와 Vous의 용법

김준한 ( Jun Han Kim )
6,700
초록보기
Dans cet article, nous avons d`abord essaye d`esquisser l`evolution du pronom de politesse vos depuis son apparition en latin a l`epoque du Bas Empire jusqu`a la grammaticalisation et la generalisation en latin medieval. Par la, nous avons pu constater que le pronom d`adresse vous, des son introduction en ancien francais, a encore elargi son domaine d`application pour devenir la forme la plus repandue pour la 2e personne du singulier. Ce processus a ete accelere egalement par l`avenement d`un nouveau systeme social, qui est le feodalisme. En deuxieme etape de notre recherche, nous avons classe les emplois et les significations du tu et du vous avec les exemples tires de la Chanson de Roland selon un double critere: celui des motifs sociaux et celui des motifs affectifs. Ainsi, nous avons examine, selon le premier critere, les emplois du tu et du vous envers Dieu ou une divinite, un roi, un noble, une femme ou un inferieur dans les rangs sociaux; ensuite, selon le deuxieme critere, nous avons releve quelques cas particuliers des formes d`adresse qui expriment des instances, des defis, de la colere, des reproches, ou de la tristesse. Les deux pronoms d`adresse du francais medieval, tu et vous, contrairement a l`idee recue, ne sont pas interchangeables au hasard. Dans la majorite des cas, ils sont choisis dans une phrase donnee pour un sens precis et bien determine. Pourtant force est de constater egalement que nous devons elargir de facon considerable le corpus d`analyse pour essayer d`elaborer une grammaire systematisee de pronoms d`adresse du francais medieval.

불문학 : 68, 에로스, 유토피아; 미셸 우엘벡의 『소립자』를 중심으로

김한식 ( Han Sik Kim ) , 김지은 ( Ji Eun Kim )
6,900
초록보기
Nous essayons dans cette etude d``eclairer le sens de la liberation sexuelle de Mai 68, ≪l`utopie de l`eros≫, dans le roman de Michel Houellebecq, Les particules elementaies, en le situant dans une perspective de ≪l`entrecroisement de l`histoire et de la fiction≫ selon le terme de P. Ricoeur. Le narrateur du roman, qui se trouve dans les annees 2060, raconte retrospectivement l`histoire des annees de la liberation sexuelle, et surtout les aventures erotiques des descendants de la generation 68. Il s`agit en effet d`une representation fictive d`un evenement historique, qui fonctionne comme une ≪scene originaire≫ de l`histoire racontee. Notre hypothese : la litterature, comme ≪variation imaginative≫ de l`histoire, redecrit la realite historique, pour faire decouvir le sens de l`histoire dans un autre point de vue. Pour developper notre problematique, nous exposons dans l`Introduction l`apercu general de Mai 68 dans le cadre des theories de Reich et de Marcuse, pour mettre en relief les aspects de la liberation sexuelle de Mai 68. Ensuite, dans le Premier Chapitre, nous soulignons que Les particules elementaies represente Mai 68 comme une folie sexuelle qui aboutit a la deterioration de l`Eros, a la dislocation de la famille traditionnelle. On voit que la ≪logique du supermarche≫ induit inevitablement un ≪eparpillement des desirs≫, une alienation de l`erotisme au sens du mot selon G. Bataille. Dans le Deuxieme Chapitre, nous poursuivons precisement les avatars dramatiques ou les aventures erotiques des personnages principaux, Bruno et Michel : ils sont decrits comme des symboles tragiques de la desintegration familiale apres Mai 68. Bruno, affame du plaisir sexuel, erre a la recherche de l`utopie erotique, alors que Michel reve de l`utopie de la technologie bio?physique ou l`homme se trouve libere de tout desir, de toute souffrance. Bruno et Michel sont, en effet, ≪l`enfant trouve≫ et ≪le batard≫, dans le sens freudien des mots. Nous en analysons alors les caracteristiques, en nous appuyant sur l`etude de M. Robert, Roman des origines et origines du roman. Dans la Troisieme Chapitre et la Conclusion, nous mettons en lumiere la refiguration narrative par laquelle le lecteur est invite a dechiffrer et a decouvrir le sens profond du roman. Nous abordons alors la problematique de l`ideologie et de l`utopie, a l`appui des etudes de K. Mannheim, de R. Koselleck et de P. Ricoeur. Enfin, la strategie narrative du texte place le lecteur entre la vision apocalyptique du monde et la vision eschatologique de l`avenir, comme le montre le ton ironique et ambigu par rapport a ≪The Brave new World≫, un monde imagine par Michel et realise par ses successeurs.

불문학 : 코르네유의 『메데 Medee』의 등장인물 연구

박무호 ( Moo Ho Park )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 97-118 ( 총 22 pages)
5,700
초록보기
Cette etude a pour but d`eclairer les caracteristiques des personnages de Medee-premiere tragedie de Corneille-et les rapports de cette piece avec les oeuvres suivantes. A cette fin nous analysons les personnages, specialement Medee, Creon et AEgee de Medee. Tout d`abord nous examinons Medee. C`est la vengeance qui la mene. Chassee du lit de Jason a cause de l`objet d`un nouveau desir-Creuse-, Medee assassine Creuse a l`aide d`une robe empoisonnee. Aussi brule par la flamme, Creon se suicide. Apres avoir reussi la vengeance sur Creon et Creuse, Medee se venge de Jason, en assassinant leurs enfants. Ainsi Medee est une femme tres forte qui dirige la piece et nous pouvons redecouvrir ce caractere dans Cleopatre et Marcelle. C`est le desir de puissance qui mene Cleopatre. Pour conserver son trone, elle assassine un fils, et se suicide. Marcelle aussi assassine Theodore pour venger la mort de sa fille. Ensuite, nous traitons Creon, et AEgee qui entourent Medee. Creon est roi, mais il ne peut rien pour se defendre contre le pouvoir de Medee. Craignant Medee, Creon lui ordonne de partir. Mais persuade par elle, il differe d`un jour pour la preparation du depart. Pour elle, un jour est suffisant pour empoisonner la robe, qui est donnee a Creuse. Il est brule par la flamme comme Creuse, enfin il se suicide. AEgee est aussi roi et un vieil amoureux. Il aime Creuse, mais elle refuse son amour pour se marier avec Jason. Pour s`acquerir Creuse, il essaie de l`enlever, mais ne reussit pas et est emprisonne. En prison, il rencontre Medee et propose son asile pour prolonger sa vie. Ainsi Creon et AEgee qui sont faibles, ne peuvent rien faire pour surmonter les obstables mis devant eux et nous pouvons retrouver ce caractere dans Syphax et Orode. Syphax qui aime aveuglement Sophonisbe, prend ses decisions en fonction de la vonlonte de cette derniere. Aussi Orode mene par la crainte de son grand sujet-Surena-l`assassine suivant le conseil d`autres sujets. En conclusion, nous envisasons les rapports des personnages de Medee avec ceux des pieces suivantes. Enfin nous pouvons reconnaitre le schema de et qui s`applique dans les dernieres tragedies de Corneille.

불문학 : 사랑의 시인 롱사르가 꿈꾸는 죽음

손주경 ( Joo Kyoung Sohn )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 119-150 ( 총 32 pages)
6,700
초록보기
Dans les Amours pour Cassandre de Ronsard, la forme d`etre de l`amour est la souffrance qui reapparait a chaque instant. Y retentissent des appels a la mort du poete, blesse par les beaux yeux, mais cruels, de sa Dame avec laquelle il desire se reconcilier. Cependant la mort souhaitee par lui ne serait etre assimilee avec la mort naturelle avec laquelle la souffrance cessera a jamais d`exister. Si le poete desire la mort, ce n`est plus pour echapper a son impuissance humaine et a son destin malheureux que pour surmonter la souffrance amoureuse par la mort, a savoir pour transformer la premiere en poussoire de son desir de chanter. Consideree de ce point de vue, la mort acquiert une nouvelle fonction : elle est douce comme l`amour reve et elle est contradictoire comme sa Dame muable et instable. Cette nouvelle fonction de la mort met en question le statut de sa Dame qui a domine le poete jusqu`ici en le petrifiant. La Dame devient l`objet de l`ecriture du desir amoureux : l`anaphore et la repetition des expressions employees nombreuses fois expriment le desir a la nouvelle mort a laquelle le poete assigne une qualite cyclique. Se trouvant dans le temps suivant la loi de la nature, la mort recupere sans cesse la force de la vie a chaque instant de l`appel de l`amoureux. Elle devient egalement par les enjeux de l`ecriture la specificite refletant l`identite du poete dont la fonction reside dans l`activite d`imprimer le souvenir de la beaute de la Dame qui l`a fait souffrir en lui donnant tout en meme temps le plaisir. Plus la mort se retablit en echappant au temps naturel, plus le poete entreprend des tentatives pour surmonter son destin menace de silence, qui risque de le deposseder de sa voix en lui empechant le souvenir de son amour, matiere de son chant. La reclamation a la voix qu`on trouve dans la poesie amoureuse serait la revendication au droit a la parole qui peut composer dans le temps cyclique l`univers amoureux, le sujet de sa memoire et qui peut faire vivre et revivre le poete. La souffrance de la mort se confond ainsi avec le plaisir d`ecrire dans le combat amoureux. Face a la mort naturelle, le poete cherche la mort esthetique grace a laquelle l`amour devient la scene de l`ecriture.

불문학 : 『아내의 학교』와 『베레니스』에 나타난 아이러니 연구*

송민숙 ( Min Sook Song )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 152-173 ( 총 22 pages)
5,700
초록보기
Notre etude a pour but d`analyser l`ironie dans l`Ecole des femmes de Moliere & Berenice de Racine. L`ironie est une figure de rhetorique pour transmettre le sujet d`une piece de theatre d`une facon directe et convaincre le public de ses effets dramatiques. Non seulement il est possible de remarquer ses effets dans le langage et la situation dramatique, mais aussi dans les expressions sceniques, c`est-a-dire le visage et les mouvements du corps de l`acteur, les objets, les images sceniques audio-visuelle, etc. Beaucoup d`elements de l`ironie se trouvent dans l`Ecole des femmes & Berenice; dans les deux pieces, les personnages souffrent de douleur et de jalousie a cause de leur amour inassouvi dans une relation triangulaire entre une femme et deux hommes qui l`aiment. La comedie de l`Ecole des femmes a pour objet de rire de la situation ironique d`Arnolphe qui se moque des cocus, mais qui le devient avant meme de se marier. Jusque-la ayant peur d`etre cocu, Arnolphe voulait elever la jeune Agnes pour la rendre la plus innocente du monde, mais entre-temps celle-ci decouvre son inclination amoureuse pour Horace d`une facon naturelle en toute innocence. Arnolphe realise son erreur et la situation ironique dans laquelle il se trouve. Par le biais de l`ironie, Moliere rend ainsi le sujet de sa piece plus efficace : la nature triomphe malgre les obstacles et les artifices, et l`echec d`Arnolphe en est une preuve eloquente dans l`Ecole des femmes. Dans Berenice, l`ironie se constate dans la decision de Titus, empereur romain, qui declare sa separation de Berenice malgre son amour et son pouvoir absolu a cause de la loi romaine. La situation est ironique parce qu`il est devenu l`homme qui merite le titre d`empereur grace a elle et pour lui plaire, tandis que la victime de tous ces efforts est Berenice elle-meme, qui meriterait au contraire etre recompensee. Titus constate lui-meme son malheur. Mais la decision prise, il doit se persuader a l`accepter d`abord, sorte d`auto-persuasion penible, et ensuite obliger Berenice a faire de meme. Titus devient le createur, le temoin et la victime de l`ironie tragique, tout comme Arnolphe dans l`Ecole des femmes. Une situation ironique est ainsi la source tragique dans les deux pieces ; aussi remarquons-nous que la figure de l`ironie est non seulement une figure de style pour embellir les expressions dramatiques, mais joue-t-elle egalement un role important en tant que figure d`argumentation pour persuader le public du sujet dramatique dans l`Ecole des femmes et Berenice.

불문학 : 쥘리앙 그라크의 『좁은 강』과 문학적 장치로서의 유년의 공간

송진석 ( Jin Seok Song )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 173-201 ( 총 29 pages)
6,400
초록보기
Notre etude aborde Les Eaux etroites (1976) de Julien Gracq pour y examiner le dispositif litteraire qui se trouve constitue par le narrateur se livrant a la reverie, au long du "vallon dormant de l`Evre, petit affluent inconnu de la Loire qui debouche dans le fleuve a quinze cents mEtres de Saint-Florent". Dans ce petit recit poetique, Gracq raconte ses promenades en barque au fil de l`eau, tant de fois repetees au cours de sa vie. Nous voyons en l`Evre un lieu trEs particulier qui devient sous les yeux du narrateur un dispositif subtil d`imagination litteraire, et notre observation se developpe en trois phases. PremiErement, nous regarderons de prEs la realite de l`Evre, tout en faisant remarquer qu`elle se trouve fondamentalement transformee en un lieu ludique, a la suite des efforts du narrateur pour l`emanciper du monde du travail et du quotidien. Il est bien significatif d`observer que l`Evre de Gracq semble se situer trEs loin de l`Evre reelle des Mauges. DeuxiEmement, nous nous pencherons sur la reconstitution de l`Evre sur le plan du temps et de l`espace, et notre principal objet de meditation sera la fusion du temps, emblematiquement representee par l`embellie tardive et le Val sans Retour, et qui semble offrir une "liberte grande" a la litterature. TroisiEmement, nous focaliserons notre attention sur ce fait important que l`Evre fonctionne comme un dispositif litteraire pour le sujet revant qu`est Julien Gracq. Ce qu`il faudrait souligner concernant ce dispositif, c`est qu`il n`a rien a voir avec des mecanismes repetant a l`infini les memes choses ; au contraire, il donne lieu a des possibles creatifs, a l`occasion de sa repetition par le narrateur changeant lui-meme sans cesse au cours des annees. Les Eaux etroites nous montrent ainsi comment fonctionne l`imagination litteraire de Julien Gracq, et il est a conclure que ce recit poetique, aussi limpide que gorge de sens, s`avEre etre un texte de meta-litterature a travers lequel l`oeuvre se reflechit elle-meme pour s`interroger originellement et essentiellement.

불문학 : 위스망스와 마티아스 그뤼네발트 ?미학적 발견에서 신비주의적 성찰로

유진현 ( Jin Hyun Ryu )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 203-234 ( 총 32 pages)
6,700
초록보기
Le lien qui unit Huysmans a Mathias Grunewald a la specificite d`etre non unilateral, mais reciproque. Chacun vivant son fin-de-siecle a sa maniere - fin du Moyen Age pour celui-ci et fin du 19e siecle pour celui-la, ils s`entre-exercent l`un sur l`autre de decisives influences en depit de l`espace de quatre siecles qui les separent. Si Huysmans a contribue a faire connaitre, sinon le premier, ce peintre de genie ignore, Grunewald lui a fourni une echappee lorsqu`il se trouvait au pied du mur sur le plan esthetique. Tenant compte de cette reciprocite, nous avons analyse deux textes de Huysmans consacres a Grunewald : le premier chapitre de La-bas(1891) et Les Grunewald du Musee de Colmar(1904). Notre travail consiste a considerer ces deux textes comme independants et a faire ressortir leur specificite en examinant leurs differences concernant le contexte ou ils sont ecrits et, egalement, les specificites formelles dont se revet chaque texte. Ce qui nous a permis de voir une difference significative s`agissant du role que chacun a joue dans la vie et l`art de Huysmans. Le premier texte demeure plutot dans le domaine esthetique, tandis que le deuxieme s`evolue vers le domaine spirituel et religieux. Fixe sur le Crucifie a l`origine, le regard huysmansien se dirige vers des personnages comme la Vierge blanche et un malade anonyme atteint d`ergotisme. Cependant, ≪ce passage du stade esthetique au stade religieux ≫ n`est pas forcement celui qui est parseme de ruptures. Au contraire, nous avons pu constater un element constant qui, malgre l`ecart de treize ans, apparait communement dans les deux textes. Ce qui nous semble le plus important, c`est la presence d`un critique d`art aguerri et sur de son jugement. Sans doute, ce critique-artiste serait celui qui est a l`origine de la force persuasive et de l`emotion suscitees par les textes huysmansiens sur Grunewald.

불문학 : 사랑의 담론과 불가능한 주체화의 시도 -라신의 『바자제』를 중심으로

유호식 ( Ho Shik Yu )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 235-266 ( 총 32 pages)
6,700
초록보기
Bajazet de Racine se joue entre deux sujets, le pouvoir et l`amour qui sont incompatibles. Roland Barthes a deja mentionne a propos de cette tragedie que “[le] rapport essentiel est un rapport d`autorite, [que] l`amour ne sert qu`a le reveler.” C`est donc le pouvoir politique qui regit la tragedie racinienne. Mais la valeur tragique vient-elle du seul pouvoir? Ne vient-elle pas de la tension entre le pouvoir et l`amour? En posant cette question, nous nous proposons de presenter l`amour comme la possibilite d`ouvrir une breche dans le regime solide du pouvoir. Cela veut dire que l`amour aide chaque personnage principal a avoir sa vie individuelle, en un mot, la subjectivation de soi. Si nous avons mis en avant les discours d`amour que professent les personnages principaux tels que Roxane, Atalide et Bajazet, c`est qu`ils leur permettent une re-naissance comme sujet. Nous avons distingue trois discours d`amour: le discours du pouvoir pour Roxane, celui de la jalousie pour Atalide, et celui de l`honneur pour Bajazet. Ils manifestent ou revelent respectivement le desir de legitimation, le desir deraisonnable d`intervenir dans la vie de son Amant et l`impuissance profondement ressentie par Bajazet. Mais pour que chaque discours concretise le desir de subjectivation, il faut une crise que declenche l`absence du sultan Amurat. La crise instigue Roxane a refuser l`entrevue mediatisee et a demander le tete-a-tete avec Bajazet qui lui fait decouvrir la verite : Roxane, qui avait demande a Bajazet l`amour en echange du pouvoir et qui avait voulu, par cela, la legitimation de sa traitrise, se trouve dans un etat d`esclavage. Mais cette decouverte ne se limite pas seulement a la Sultane. Toutes les tentatives de subjectivation s`averent illusoires : Atalide, qui avait voulu tout sacrifier pour Bajazet, ne peut etre que meurtriere de son amant et souffre de culpabilite ; Bajazet qui avait voulu devenir un heros, ne peut conquerir sa masculinite. L`homme desire devenir le sujet de sa propre vie et le maitre de l`autre, mais il ne peut faire l`experience de sa re-naissance : l`homme n`est pas en accord avec le monde. Il parait paradoxal ainsi que l`echec de la subjectivation de soi fasse naitre le heros tragique que Racine represente d`une maniere excellente.

불문학 : 카뮈와 알제리

이기언 ( Kie Un Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  95권 0호, 2013 pp. 267-311 ( 총 45 pages)
8,500
초록보기
Ne en Algerie, Albert Camus aimait tant son pays que durant toute sa vie, il partageait sans reserve tous ses malheurs et tout son drame. Il a mene un combat difficile et acharne, tantot solitaire, tantot solidaire, pour la liberte et la justice des Algeriens. Le jeune journaliste d`Alger-Republicain a milite pour l`emancipation politique et sociale de la population musulmane et l`editorialiste de L`Express a reclame haut et fort la treve civile pour sauver la vie des innocents et pour preserver la paix dans la population civile, tout en condamnant la violence aveugle qui couvrait de haine et de sang son pays natal. La reside sa position ferme, face a la tragedie algerienne, que nous tentons d`eclairer dans cette etude, en analysant ses ecrits consacres aux problemes algeriens, notamment ≪La misere en Kabylie≫ et les editoriaux de L`Express. A propos de la position de Camus pendant la guerre d`Algerie, l`historien Jean-Francois Sirinelli a justement souligne : ≪L`aversion pour le terrorisme et pour la violence a l`egard des civils rendra souvent l`engagement difficile ou reticent en faveur de l`un ou l`autre des deux camps d`un conflit qui ira en se radicalisant.≫ En effet, Camus etait a la fois contre l`independance de l`Agerie et contre la politique coloniale du gouvernement francais, en frayant la troisieme voie qui consistait a la coexistence des deux peuples sous le regime federal helvetique. Cette prise de position lui a coute cher, tres cher, car il a recu des coups durs de la part des deux camps. Il se trouvait ≪dans le “no man`s land” entre deux armees≫, en essuyant ≪les rires et le fracas multiplie des armes≫. Il y a avait un certain malentendu qui persiste aujourd`hui encore et selon lequel il etait aux cotes des colonialistes reclamant l`Algerie francaise. Pour dissiper ce malentendu, il suffira de ≪relire cette Misere en Kabylie qui est, avec Voyage au Congo de Gide, l`un des classiques de la tradition anticolonialiste≫, comme l`a bien remarque Bernard-Henri Levy. Et n`oublions pas qu`il etait ≪le premier journaliste expulse d`Algerie≫ pour avoir denonce la politique coloniale du Gouvernement general de l`Algerie. Neanmoins, on ne peut pas ne pas critiquer la position de Camus, Francais d`Algerie, qui ne pouvait accepter la separation definitive des deux peuples. On peut le comprendre sur le plan personnel, mais justement le probleme d`Algerie n`etait pas un probleme personnel. Et d`ailleurs, pour le peuple algerien, reclamer l`independance de l`Algerie, c`etait de plein droit. Or, Camus a fait un choix contre les Algeriens, en s`opposant a l`aspiration profonde de ceux-ci. On pourrait meme dire que dans une certaine mesure, il a manque a leur justice. C`etait la son erreur de jugement, ou plutot ≪son drame pour lui-meme≫, pour reprendre l`expression de l`ecrivain algerien Anouar Benmalek. ≪Je crois a la justice, mais je defendrai ma mere avant la justice.≫ Cette fameuse petite phrase, souvent deformee ou mal interpretee, que le laureat du prix Nobel avait prononcee dans l`amphitheatre de l`Universite de Stockholm a fait couler beaucoup d`encre dans le milieu intellectuel francais. Ce miserable episode a ete du a l`oubli plus ou moins intentionnel des phrases precedentes : ≪J`ai toujours condamne la terreur. Je dois condamner aussi un terrorisme qui s`exerce aveuglement, dans les rues d`Alger par exemple, et qui un jour peut frapper ma mere ou ma famille.≫ On sait bien que depuis ses Lettres a un ami allemand jusqu`a ≪L`appel a la treve civile en Algerie≫, Camus n`a cesse de condamner le terrorisme qui sacrifie les vies humaines inutilement et d`affirmer que la justice ne s`obtient pas par la violence et que la fin ne justifie pas les moyens. C`etait sa conviction constante et consistante qui n`a jamais varie tout le long de sa carriere intellectuelle. Pendant toute la periode de la guerre d`Algerie, la preoccupation majeure de Camus etait de sauver les vies humaines innocentes, victimes de la violence et du terrorisme aveugles, exerces par l`armee coloniale francaise aussi bien que par les independantistes algeriens. Il etait comme un revolutionnaire humaniste Kaliayev, personnage de sa piece de theatre Les Justes, qui n`a pu jeter une bombe pour ne pas sacrifier les enfants innocents. C`est pourquoi il s`est engage, de toute sa personne, dans un combat solitaire pour obtenir ≪la treve civile≫, et apres l`echec de son appel a la treve, il ne pouvait qu`entrer dans le silence. Dans son article justement intitule ≪Albert Camus ... et l`homme≫, Pierre-Henri Simon disait qu`attache a ≪la defense de l`humain dans l`homme≫, il a su poser ≪les jalons d`un humanisme positif≫. En considerant le penseur Camus comme ≪humaniste≫, Elie Wiesel, prix Nobel de la paix, a dit dans son article ≪L`homme de conscience≫ : ≪N`est-ce pas lui qui nous aide a croire en l`humanite de l`homme en depit de l`abime que souvent il creuse dans le souvenir des etres, car il y a en lui plus a celebrer qu`a denigrer? Sa voix nous manque.≫ Et on se rappellera ici le plus emouvant hommage de Sartre, rendu a son ancien ami, mort a l`accident de voiture : ≪Son humanisme tetu, etroit et pur, austere et sensuel, livrait un combat douteux contre les evenements massifs et difformes de ce temps.≫ Face a la tragedie algerienne, Camus etait avant tout un humaniste ≪tetu, etroit et pur≫.
1 2 >