글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

프랑스 문화연구검색

ASSOCIATION CULTURELLE FRANC0-COREENNE


  • - 주제 : 인문과학분야 > 서양사
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1229-697X
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 11권 0호 (2005)

19세기 유럽 아케이드건축의 특성과 효용적 가치에 관한 연구

표응석 ( Eung Seok Pyo )
6,100
초록보기
A partir du debut du XIX siecle, les passages couverts ont commence a appara1tre clans un tissu urbain qui conservait la caracteristique du Moyen Age. Des le depart, la creation de passages couverts procede d``une volonre de faciliter la circulation du pieton dans des quartiers avec les voies qui soot le plus souvent tres etroites. Cette nouveaure du genre tenait a la concentration de plusieures fonctions clans la mane fonne: le passage etait un raccourci couvert, I``abri des intemp€ries. et l`` ouverture d``un cheminement public au coeur d110t prive. C``etait encore une rue s``inscrivant clans un reseau urbain d``ensemble. Apres !``invention du passage couvert a Paris en 1800, ce nouveau mode d``organisation commerciale s``etend aux principales villes de I``Europe. Nous avons ainsi redecouvert la sp€cialire utile au passage couvert comme element architectural et spatial de I`` environnement urbain : le passage couven peut depasser le niveau de I``espace commercial simple et devenir une zone d``attraction de la vie urbaine s``il est utilise en rant que I`` espace public qui rewnd a des besoins reels.

뷔또르 소설의 예술작품 읽기

김남향 ( Nam Hyang Kim )
6,300
초록보기
Cette etude se donne WUf objer d`` analyser, clans les Quatre romans de Michel Butor, les transfonnations progressives d``une structtrrd permanente : ce11e des . La problematique de occupe chez Butor une place considerable. n suffit pour s``en convaincre d/ouvrir l``un Oll I`` autre de ses livres.L``evocation d``oeuvres d/art, qu``il s``agisse d``oeuvres imaginaires ou reeI.les, plastiques Oll iitteraires, singulieres Oll piurielles, rapJX>rtees dans leur integralite Oll reduites a l``etat de fragments, mieu.x Qu/un theme ou qu/une autre structure, peut nous conduire au centre de J``oeuvre et nous pennettre d/en degager J``intentionalite signifiante. Pratiquant le genre du conunentaire, nous avons etudie clans une premiere etape, la fonction fonnelle et semantiQue des oeuvres d``an inserees clans l`` €ronamie de chaque livre. Ensuite nous avons essaye de reinscrire nos analyses immanentes clans l``economie generaIe de l``oeuvre afin d``apprehender le projet de Butor clans son ensemble, d.``un saisir les variables et, surtout, d``en mesurer la portee et l``enjeu.

어휘 연구: barbarus

강충룡 ( Chung Ryong Kang )
4,000
초록보기
Les mots romans issus de gr. barbaros et 1ar. barbarus soot empioyes principalement au sens t:res pejoratif : espagnoi, portugais barbaro, italien barbaro et franQris barbare. Mais anciennement, le premier est teinte de J``idee simple de barbare, etranger et en pariant du langage et des moeurs des barbares de ce11e de 《barbare, incorrect》 d/au grossier, non civilise, cruel De meme pour barbarus : il s``est dit d``abord des peuples autres que les Grecs, puis des peuples autres que les Romains. Le sens etant ainsi evoiue, I`` ongine en fait voir la situation differente si I`` on veut comparer ces deux mats. Dans le systeme eve, le vocalisme a est de caractere vopulaire pour servir a I`` expressivire soit en repetant, soit en balbutiant. De ce fait, le theme `` bar- DU *baise manifeste par ce que l`` on appelle la fonne a redoublement brise et devient un type typiquement onomatopeique. Telles soot l`` evolution de la signification de barbaros et barbarus, et sa fonnation etymologique dans le cadre de la methooe comparee des iangues indo- europ€ennes.

캐나다의 언어정책 분석

강욱기 ( Uk Ky Kang )
6,400
초록보기
Le bilinguisme est officiel au Canada depuis 1867, pourtant on a du attendre 1939 pour que la premiere loi sur les langues officielles soit adoptee par le Parlement federal. En 1982, la Charte canadienne des droits et libertes definit les garanties du statut et de l``emploi de ]`` anglais et du francais. Cette charte permet aux minorites linguistiques francaises et anglaises l``acces a une education dans leur langue. En Iffi8, une nouvelle loi a ete adoptee pour renforcer l``engagement du gouvernement a promouvoir la dualite linguistique et cultw-elle du pays et encourager le developpement des communautes linguistiques minoritaires. Nous avons constate qu``au cours de J``histoire canadienne, le gouvernement federal du Canada a fait beaucoup d``efforts en matiere de politique linguistique, Pour devenir le principal defenseur des droits linguistiques des minorites. rvIalgre tout, il parait que la politique de bilinguisme egalitaire n``ait pas fait tache d``huile au Canada, sauf au Nouveau- Brunswick. et que les politiques linguistiques federales et provinciales, swtout celui de Quebec presentent encore un eventail disparate. Bref, comme il n``y a jamais eu d``accord constituitionnel entre les deux grandes communautes linguistiques du Canada et tant qu``elles ne partagent pas le meme point de vue sur la situation de leur langue et que le Quebec tienne a avoir sa souverainete, les risques du conflit linguistique seront pennanents dans ce pays de la mosaique liguistique et culturelle en Amerique du Nord dominee largement parles anglophones.

Le mari de La coiffeuse의 정신분석적 독서

박순정 ( Soon Jung Park )
5,500
초록보기
Nous essaierons, dans eet article, une lecture psychanalytique d/un film de Patrice Leconte, 《Le mari de la coiffeuse》, Le heras du film, Antoine, depuis 12 ans, aime aller au salon de coiffure, tenu par rvIme Sheaffer. n y adore I`` odeur de lotion, de shamJXX)ing et surtout celle de Mme Sheaffer, elle-rneme. Et la poitrine entrevue de la coiffeuse I`` enivre. n se dit alars, "Plus tared, j`` ep;ruserai une coiffeuse.", comme un enfant d``une periocle redipienne reve d``epouser sa mere. Antoine, adulte, tombe en effet amoureux d``une coiffeuse, qui s``appeUe rvlathilde, chez qui il est alle se faire CDUper les cheveux. n la demande en mariage des sa premiere visite et quelques semaines plus tard il finit par l`` epouser. Mathilde n`` est- e11e pas done un substitut de .MIne Sheaffer? Et Mme Sheaffer, elle, ne se substitue- t- elle pas a un objet d``amour originel? D`` apres Lacan, I`` enfant eprouve une separation radicale de sa mere d``abord a sa naissance et ensuite lars de son apprentissage du iangage. Meme entre dans I`` ordre symbolique, il ne cesse de retrouver I`` Hat primitif v€cu dans le sein de sa mere. L`` objet a est un tenne laeanien qui indique un objet substitue a un objet du manque; ou une image palliant la faille de separation. Mme Sheaffer et Matbilde seraient done JX)ur Antoine des objets a, e``est- a-dire des images de l``objet perdu. Dans un fantasme, I`` objet a est eertes fascinant, mais il se reduit au neant dans un Hat de veille. Antoine et Mathilde se rejotllssent d``une vie de reve, qui consiste en amour, poesie, musique et danse, au- deJa du devoir ou de la responsabilite. comme s``ils ne vivaient que suivant le principe du plaisir de Freud :Mathilde a oeanmions peur que son mari ne s``ennuie d``elle, a mesure qu``e11e voit, sortie du fanrasme. ses clients viei1lir, des epoux se disputer, une mere detester son adopte. Un jour d``orage, soudain, :Mathilde se jette dans la riviere. Car la mort represente lXlur elle "le jaune de citron et le parium de vanille": un objet a ou le principe de Niroana. Antoine, lui, croit que sa femme n``est pas matte. Dans son fantasme oil se realise son desir, elle est roujours vivante . Les protagonistes du film ne cessent ainsi de poursuivre leurs fantasmes, leurs mirages. Car c`` est une unique chose Qui puisse faire vivre l``homme, celui qui a perdu son paradis.

1907년 프랑스 신문에 나타난 한국과 한국인들의 이미지

나애리 ( Ae Lee Na )
5,700
초록보기
Dans cette etude, nous avons pour le but d``examiner les divers images que les Franeais possedaient pour la Co.-ee et les Coreens au debut de 20eme siecle, en consultant l``article qui etait insere dans ``le petit joumal`` en 1007. Avant que la Co.-ee tienne les relations offieielles avec les pay etrangers, II etait tres diffieile d``obtenir les infonnations sur la Coree et de fonner les images generales. S``ll y avait eu quelques images, elles etaient subjectives et fragmentaires. Les images fol1Tll!es a cette epcque- la etaient negatives. C"est-a dire, les etrangers trouvaient la Co.-ee comme un pay isole et enfenne eonune sa position geographique et ils trouvaient les Coreens barbars, indolent et paresseux, Mais dans eet article, maigres quelques ponts negatifs, nous pouvons sentir que I``auteur essayait d``examiner la Coree et les Coreens au point de vue positive. n presente la Corre comme un ≪ Pays du Matin Calme ≫Oll ≪la 5erenite du Matin ≫. Et II a ecrit que eette serenite influem;ait aux caracteres des Correns. Surtout, en faisant savoir le fait qu``il venait de se prociuire, en Coree, une mamere de coup d``Etat au profit de J``influence japonaise, I`` auteur de eet article appiaudisait bien l`` action entreprenant des Coreens. En critiquant les Japonis qui essayaient d``absorber definitivement la Coree sans penser a la refonner, il a annonce le fait que les Coreens se soulevaient contre I`` action japonaise qui se manifestait chez les Correns avec une indiscretion hrutale. En mffile temps, i1 suppose que les Coreens puissent bien briser la puissance japonaise qul se emit invincible. En conclusion, nous pouvons supposer que eet article ait pemllS aux Francais de savoir plus d``imfonnations objctives sur Coree et de fanner une image plus positive pour la Coree et les Carrens.

영화에 있어서의 관객: 존재론적 성찰

정낙길 ( Lak Kil Chung )
5,900
초록보기
Ennous confrontant a la pensee de Baudry et de Metz, nous exprimerons nos reserves sur le point du dispositif cinematographique. Le dispositif qu``ils mettent ajour est ce qui favoriserait un narcissisme regressif chez le spectatew- dans le rapport qu``il etablit avec le film, ainsi qu``une passivite du voyeuriste. A considerer dans son ensemble, l``histoire du cinema, meme si force est de constater que certains films de pietre qualite tendent a institutionnaliser un regime de relation narcissique, nous ne saurions negiiger des differences sW" le plan des pratiques de presentation. Naus voulons dire que1a notion de dispositif, conue comme !``interrelation entre une te:hnoiogie, un mode de presentation, un mode d``adresse, une fonne filmique et un positionnement de !``instance spectateur, demande finalement a etre historicisee. Ensuite, nrus tenterons d``eJargir et d``enrichir la Question de la place du spectatew", telle qu``elle est envisagee par Metz et Baudry, en nous referant a la pensee de Schefer. Les ecrits de ce dernier nous donnent en effet cette pleine ]X``Issibilire. Les affects singuliers que le cinema nous procure comme autant de pJssibles ~tiques (le sensible singulier comme rnedi.wn) et les affects anthropologique, ahistoriques (selon J``expression de Benjamin) ant un raport indissociable avec les affects historiques. n s`` agit ici de prendre pleinement conscience de la complexite de l`experience affective cinematographique.

『다빈치 코드』 모나리자 그리고 앙드로진느

이광선 ( Kwang Sun Lee )
5,400
초록보기
Notre etude connnence it partir de ``ba vinci Code. de Dan Brown qui est un des romans les plus populaires du monde actuel. Dans ce roman, avec I``image de , nous pouvons voir clairement l``image de I`` androgyne, le personnage mytique de PJaton. Bien evidermnent, cette image de I`` androgyne existe, depuis toujours chez les artistes bien avant Dan Browns. Et, cette occasion, nous aimerions retrouver cet homme mytbique dans d`` autres oeuvres. Alors, nous allons travailler d`` abord sur la figure de I`` androgyne chez Micbel Taunier et chez Alain Robbe-Grillet avec les trois textes Djinn, Gilles & J eanne, Veru1redi DU les limbes du Pacijique. Cette image de I`` androgyne existe dans la Jitterature, mais est egalement presente dans I`` art. Alars, it la suite de hrieves analyses dans la Jitterature, nous nous attacherons aussi aux images androgyniques produites par trois peintres : Anton Riidersche1t, Christian Schad et Marce1 Duchamp. Tous trois ont forme des images d`` androgynes en peignant leur autoportrait Leur principal point connnun est d`` essayer de donner d`` eux-memes des images feminisees plutOt que leur image reene.

한국과 프랑스 TV광고 슬로건의 구조 -이항분절구조를 중심으로

이은령 ( Eun Ryoung Lee )
5,500
초록보기
Resume: Le present travail a comme objectif d``examiner les fonctions et les structures syntaxiques des enonces du plan final du discours publicitaire celevisuel francais et cor€en. Les enonces du plan final comprenant les slogans reveient les caracteristiQues fondamentales des enonces du discours publicitaire televisuel clans la mesure oil ils sont la formule la plus concise accompagnee de J``image fixe sur le produit et le logo de la marque. Nous degageons les caracteristiques representatives de cette fonnule efficace propre au discours pblicitaire clans les deux langues en mettant l`` accent sur la structure bisegmentale disloque€e a laquel1e la Dublicice recourt massivement en vue de J``efficacice discursive maximale.

마르그리트 뒤라스, 사실과 허구, 추억과 재현 사이의 글쓰기

이송이 ( Song Yi Lee )
5,600
초록보기
L``autobiographie est toujours place, depuis son premier roman res Jmpudants chez Marguerite Duras. L``Ecrivain elle-meme confinne que son entreprise d``ecriture a conunence par une mise a l``ecoute de soL Ainsi, les evenements du passe constituent les elements essentie1s dans la piupart de ses textes. Pourtant, des qu``ils s``ecrivent, les souvenirs semblent perdre leur realisme personnel comme s``ils subissent une orte de dedoublement avant de se recomposer clans les textes. Les souvenirs transcendent leur contenu contingent et se transfonnent chez notre ecnvain. Le travail de la meffioire les recree et les reconstitue a travers son ecriture original. Parvenue a ce point, la verite n``a plus aucune importance. La "vrai" Marguerite Duras existe par ses personnages, a travers ses declarations et clans les reactions que son oeuvre ou ses paroles provoquent. Pour notre ecrivain, le refus du nom patemel et le choix d``un pseudonyme operent la transgression de la detennination imIXlsee par le nom de famille. De plus, la profondeur double de son enfance qui resulte de I`` etrangete de ses propres racines, son appartenance indefectible a la terre asiatique I`` a peut-tre poussee a rechercher un autre nom. Si I``identite s``inscrit clans le nom, son patronyme ne pourra pas incamer son tissage spirituel. Avec son pseudonyme tire de la terre du pere, Marguerite Duras semble s``engager a retourner vers la terre de I``origine, le paradis immortalise de l``enfance dans I``univers romanesque. En se donnant son nom, comme I``un de ses personnages, Lo!. V. Stein, elle a sans doute retrouve son moi cache sous les detenninations sociales de son vrai nom. En outre, comrne si les deux p6les de son enfance fusionnaient dans la meme image, son pseudonyme a voulu marquer d``une certaine facon la pene de leur individualisation. Signant souvent M. Duras, Marguerite Duras a fini par se cont.enter de M D En effet, cette manipulation de la verite autobiographique est justement au coeur du travail et de I`` ecnture de Marguerite Duras. Ses textes touchent cl une dimension metaphysique de I`` ecriture autobiographique. L``univers que consiste l``individu ne sauraii se re duire cl une suite infinie de moments que I`` on peut capturer inde finiment clans leur present eteme. Ainsi, la recherche de la verite selon Marguerite Duras invite ses lecteurs au temps etemel qui s``impose, hors d``atteinte de l``oubli, de l``absence.
1 2 >