글로버메뉴 바로가기 본문 바로가기 하단메뉴 바로가기

논문검색은 역시 페이퍼서치

불어불문학연구검색

Etudes de Langue et Litterature Francaises


  • - 주제 : 어문학분야 > 불어학
  • - 성격 : 학술지
  • - 간기: 계간
  • - 국내 등재 : KCI 등재
  • - 해외 등재 : -
  • - ISSN : 1226-4350
  • - 간행물명 변경 사항 :
논문제목
수록 범위 : 25권 0호 (1990)

A . Rimbaud 시에 있어서 사물의 언어와 침묵 - 서양의 형이상학과 미학 -

이준오 ( Joon Ho Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 175-194 ( 총 20 pages)
5,500
키워드보기
초록보기
L`oeuvre de Rimbaud est e´tonnante, surprenante. de´routante me^me. Cela tient tant a` l`originalite´ de son e´criture qu`a` la richesse de sa pense´e poe´tique; il introduit toute la sagesse de l`Orient et de l`Occident, d`Orphiques au hymne ve´dique de l`Inde. Au moment ou` l`on commence a` parler de Rimbaud l`envie nous vient presque de se taire, on aimerait se contenter de la lecture, de cette communication silencieuse avec le texte. Ne nous serait-il pas transmis par Rimbaud lui-me^me, ce de´sir de se taire, n`est-il pas cache´ dans son oeuvre, d`un bout a` l`autre? Peu bavard, le voyant, et refusant l`utilite´ du langage comme pas un, toujours prompt a` l`ellipse, toujours pre^t a` l`enigme. N`est-ce pas lui, pourtant, qui re^vait d`un 《langage universel》, accessible a` tous les sens par 《de´re´glement raisonable》? Il e´crit que c`est de 《trouver une langue》. Qu`on y voie une tentative alchimique de reconque´rir l`unite´ de soi, divise´ par la langue, ou une descente en enfer. Dans l`ensemble d`「Une saison en enfer」 et 「Illuminations」, son entreprise reste de ce que 《la pense´e participe a` toutes les formes et a` tous les e^tres》, et de ce qui essaie de rechercher le bonheur "parfait et plein", le bonheur perdu par la langue. Son re´sultat est ne´ de ce "travail horrible" qui se compose d`inventions, une langue a` partir du silence inte´rieur, a` cause de rien des mots existants. Cette tentative assez dure, est le travail de "ressaisir les puissances obscures" et de tenter de "surmonter le dualisme du moi et de l`univers", et d`obtenir le sentiment naturel d`union avec l`esprit et le monde, d`entrer a` l`E^tre lui-me^me dans son extase, le sentiment confus et de´licieux de l`existence. 「Une saison en enfer」 et 「Illuminations」 sont l`espace de l`ultime tentative de fouiller le silence pour nous le ramener vivant, ce qui pre´disait "je ne parlerai pas, je ne penserai rien" dans 「Sensation」, de trouver la sagesse universelle que la nature demeure a` l`inte´rieur de l`homme, transmis par une parole poe´tique. En re´alite´, Rimbaud, s`identifiant avec l`univers par le langage universel, qui est possible d`exprimer toute l`ide´e et tous les sons, pre´sente les aspects de l`existence universelle d`un E^tre qui avait pris l`univers. Enfin, la langue qu`il avait trouve´e devient les choses, inversement, les choses se faisant la langue du silence, parlent en verbe corporel, chantent, dansent par la lyre orphique qui frappait en cadence. On y voit que le poe`te s`unit a` la connaissance de la conception orphique qui ressuscite par disparition. Et puis c`est, a` l`image d`Empe´docle qui se jeta dans l`Etna, se livrer au feu du 《coeur terrestre e´ternellement carbonise´》, a` la terre qui fond, dispersant les cendres de l`e^tre dans l`air. Peut-e^tre, Rimbaud devait-il se souvenir de sa cosmogonie, fonde´e sur les quatre e´le´ments dont les rapports e´taient re´gis par Empe´docle et Orpheus. La cosmogonie rimbaldienne fait apparai^tre son univers comme un chaos ou` les e´le´ments se fondent, mais souvent se te´le´scopent.

「 시골의사 」에 나타난 주인공의 현실 인식

이철의 ( Chul Eui Lee )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 195-214 ( 총 20 pages)
5,500
키워드보기
초록보기
Il semble que le Me´decin de campagne de Balzac est un roman presque sans action, fait de pie`ces et de morceaux: il contient la monographie d`un village en voie de de´veloppement, un traite´ de politique et d`e´conomie, le re´cit nai¨f de la geste napole´oninne, la confession de l`amour malheureux, etc.. Mais toutes ces histoires convergent vers celle d`un homme qui consacre sa vie a` faire le bonheur de ses semblables. Benassis, he´ros de ce roman, e´prouve la souffrance de la dissonance du Moi-monde dans sa jeunesse a` Paris. Mais il ne se contente pas de souffrir et de de´noncer. Il de´cide de refaire une vie, une socie´te´, en s`apercevant que sa propre maladie et celle de ses semblables tiennet a` la maladie de l`organisation sociale. C`est pourquoi il se lance dans un village sous-de´veloppe´ et mise´rable. Son oeuvre de re´forme villageoise est tentative pour reconstruire un monde en accord avec lequel on puisse vivre. Il ne se fait pas le bienfaiteur d`un village par des dons, mais bien l`organisateur par les transformations qu`il apporte a` ses capacite´s de production. Mais pourtant il ne peut donner une victoire de´finitive a` son oeuvre. S`il ne peut, c`est qu`on ne saurait refaire la vie a` partir d`une volonte´ individuelle, alors que l`ensemble du monde continue selon ses lois propres. Pour cette raison, on pourrait se demander si l`oeuvre de Benassis tient compte pre´cise´ment des re´alite´s franc¿aises des anne´es 1820∼1830. Mais ce qui est plus important dans ce roman, c`est le fait me^me que Benassis s`affronte aux proble`mes sociaux sans les e´viter. La plupart des gens de son temps de´sespe`rent du re´el ou s`en e´vadent. Benassis, au contraire, tente de mettre un terme au schisme de l`action et du moi, de l`individuel et du collectif. Il sera un type tre`s significatif qui re´pond a` une des questions essentielles de l`homme: comment vivre dans le temps difficile?

보바리 부인 연구 - 그 형태와 의미에 관하여 -

전성자 ( Sung Ja Chun )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 215-232 ( 총 18 pages)
5,300
키워드보기
초록보기
La lecture de Madame Bovary pose une question fondamentale, mais difficile a` re´soudre: qu`est que le livre veut dire? Difficile, puisque nous ne pouvons pas affirmer qu`il soit e´crit pour accuser Emma: pourquoi tous ces pages consacre´s a` Homais, pourquoi tous ces passages pour de´crire le moment de l`effusion e´motive et lyrique du personnage? Nous supposons que la re´ponse peut e^tre trouve´ dans la forme me^me du livre, dans la fac¿on dont il est e´crit, dans les e´le´ments qui sont en jeu pour faire de l`histoire d`Emma ce qui est pre´cise´ment le texte du roman, Madame Bovary. Emma et Homais, l`amour et l`argent, sont mis l`un a` co^te´ de l`autre, sans aucune marque d`hie´rarchie de l`un par rapport a` l`autre. Au niveau stylistique, ce parralle´lisme correspond a` celui du lyrisme et de l`ironie, et traduit par le style indirect libre qui confond la voix du personnage et celle du narrateur. Le sens -ou le non-sens- du livre re´side dans cette forme qui de´valorise ce qui vient juste d`e^tre affirme´. Il nous reste encore a` trouver et a` analyser d`autres e´le´ments qui contribuent a` parfaire ce jeu de ne rien dire. Et chercher a` comprendre a` quel sens -dirait un Sartre- correspond ce refus du sujet, serait encore une autre ta^che.

르 끌레지오의 작품에 나타난 고독의 테마

( Hai Souk Jung )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 233-245 ( 총 13 pages)
4,800
키워드보기
초록보기

발자크 소설의 섬 ( l'ile ) 의 테마 소고

조영철 ( Young Chol Cho )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 247-256 ( 총 10 pages)
4,000
키워드보기
초록보기
Dans cet essai, nous avons e´tudie le the`me de l`i^le dans les oeuvres de Balzac, surtout, dans Louis Lambert, La Peau de Chagrin, Un Drame au bord de la mer. La recherche absolue de Louis Lambert ame`ne la destruction de son e^tre social, ce qui a` son tour finit par annihiler le but qu`il s`e´tait propose´. Le choix de Raphae¨l n`est au fond que le choix entre une vie ste´rile et artificielle et une vie de de´sirs transforme´s en actions qui ferme et abolit une possibilite´ dans une carrie`re qui, toutes les possibilite´s e´puise´es se clo^t par la mort. Dans les oeuvres de Balzac, l`i^le, a` laquelle on ne parvient qu`a` l`issue d`une navigation de "l`oce´an de boue", est le symbole d`un centre spirituel, et plus pre´cise´ment du centre spiritue primordial. La recherche de l`^ile de´serte, ou de l`i^le inconnue est un des the`mes fondamentaux de la litte´rature, des re^ves, des de´sirs.

정신역학 측면에서 본 국어 부정소의 유형

김공대 ( Kong Dae Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 257-279 ( 총 23 pages)
5,800
키워드보기
초록보기
Nous avons quatre particules ne´gatives en core´en: `ani`, `mot`, `mal` et `ep`. D`entre eux, particles `ani` et `mot` se composent comme les plus utilisantes. Celle du pre´-verbe, se compose: `Nanun an gan da(Je ne vais pas)` et celle du post-verbe fait: `Nanun gagi ani handa(Je ne vais pas)`. Jusqu`a` pre´sent, une vingtaine de chomskiens core´ens e´tudiaient la re´alite´ linguistique de la ne´gation core´enne. Gra^ce a` leur the´orie, nous apprenons la vraie face du comple´mentaire `-gi` et du verbe formel `ha`. Mais on se discute encore si les deux formes (pre´-verbe et post-verbe) ne´gatives s`unifient ou non. Pour y re´pondre nous avons ve´rifie´ la possibilite´ de la the´orie du monisme et celle de la the´orie de la dualite´ en analysant les proprie´te´s syntaxiques des deux particules ne´gatives `ani` et `mot`, et en examinant leur extensite´ de l`effet du sens ne´gatif dans les dix diffe´rentes phrases au point de vue psycho-me´canique. Gra^ce aux cinq mode`les de la tension binaire radicale (figure 6-figure 10), nous avons pu voir d`abord que la forme du post-verbs `ani` montre six degre´s de l`effet du sens ne´gatif, mail celle du pre´-verbe montre seulement trois degre´s. Les six degre´s de la longue forme sont comme c¿a: 1˚(en ide´oge´ne`se)-phrases de doute, phrases de confirmation 2˚(ni en ide´oge´ne`se ni en morphoge´ne`se) -litote 3˚(assez d`effet du sens ne´gatif)-phrases a` copule, phrases au verbe d`existence 4˚(le me^me ou un peu plus fort effet du sens ne´gatif que 3˚)-phrases aux adverbes ou aux quantitatifs 5˚(effet du sens ne´gatif le plus fort)-phrases aux particules auxiliaires ne´gatives 6˚(effet du sens affirmatif repris)-phrases accompagnant les autres particules ne´gatives Et les trois degre´s de la courte forme sont comme c¿a: 1˚(en ide´oge´ne`se): phrases inde´pendantes de la ne´gativite´ 3˚: impe´ratifs 5˚: phrases aux particules auxiliaires ne´gatives Et puis la forme du post-verbe `mot`, e´tant en morphoge´ne`se, nous montre le mouvement ne´gatif tre`s vif, mais beaucoup de phrases de celle du pre´-verbe restent encore en ide´oge´ne`se, c-a`-d, en virtualite´ ne´gative. Ces deux faits linguistiques nous disent que les deux formes ne´gatives du pre´-verbe et du post-verbe sont en distribution comple´mentaire, donc ces re´sultats renforcent l`e´vidence de la the´orie de la dualite´.

근대불어에 있어서 c 'est 의 연구를 위한 요소들

( Kouang Hyeun Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 281-292 ( 총 12 pages)
4,700
키워드보기
초록보기

기본불어의 연구

김종로 ( Jong Ro Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 293-306 ( 총 14 pages)
4,900
키워드보기
초록보기
Le franc¿ais fondamental(ler degre´) (ancien le franc¿ais e´le´mentaire), paru en 1959 par le Ministe`re de l`Education Nationale, est un vocabulaire de base. Conc¿u comme un instrument de diffusion rapide de la langue franc¿aise, il comporte dans la liste de´finitive, 1,475 mots, dont 1,222 mots lexicaux et 253 mots grammaticaux. Mais le vocabulaire du franc¿ais fondamental manifeste d`e´tranges lacunes et comporte, par contre, des mots qui ne devraient pas y figurer. Les donne´es statistiques du franc¿ais fondamental et du dictionnaire fondamental ont ses limites et ils ne peuvent ni de´terminer des lois, ni me^me susciter des the´ories. Le choix par e´limination du dictionnaire du vocabulaire essentiel est une solution simpliste et une me´thode en apparence moins scientifique. Les dictionnaires de Gougenheim, Matore´ et Dubois offrent les vocabulaires de base aux e´trangers et, e´ventuellement, aux e´le`ves franc¿ais de l`enseignement du premier degre´ et des classes infe´rieures du second degre´. Cependant il faut re´viser les vocabulaires de base pour les e´tudiants core´ens qui apprennent la langue franc¿aise a` l`universite´. Pour cela, d`abord on doit e´tablir le concept du vocabulaire de base et puis on doit se´lectionner les mots par une me´thode plus scientifique, enfin on doit limter le nombre du vocabulaire de base. Les e´tudiants core´ens apprennent la langue franc¿aise par un manuel. Pour e´tablir un manuel de franc¿ais il faut conside´rer les trois points mentionne´s ci-dessus.

반의어 형용사와 점층성 ( la gradation )

김종을 ( Jong Eul Kim )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 307-326 ( 총 20 pages)
5,500
키워드보기
초록보기
Dans cette e´tude, nous avons conside´re´ les trois proble`mes suivants: quelques types de de´finition sur les adjectifs antonymes (polaires), leurs proprie´te´s syntaxico-se´mantiques, et la subdivision en deux sous-cate´gories des adjectifs antonymes. D`une part, les adjectifs qui ont un "sens contraire", c`est-a`-dire les adjectifs antonymes servent a` exprimer des quantite´s ou des qualite´s d`objets extra-linguistiques. Et, de plus, ils sont ceux qui se trouvent en zone oppositive ou polaire, parmi les lexe`mes adjectifs qui sont se´rie´s sur l`e´chelle de la gradation. D`autre part, pour analyser a` fond leurs caracte´ristiques logiques, syntaxiques, et se´mantiques, nous avons propose´ trois hypothe`ses de de´finition des adjectifs antonymes, lesquelles sont fonde´es sur la ne´gation, le concept de la marque, et la gradation. Voici les quelques proprie´te´s des adjectifs antonymes extraites des trois points de vue ci-dessus. En premier lieu, la plupart des adjectifs antonymes peuvent "co-occurrencer" dans un cadre syntaxique de ne´gation simultane´e tel que <...ne ...ni adjX ni AdjY>. Deuxie`mement, les oppositions des adjectifs antonymiques peuvent e^tre utilise´es dans les structures comme , ou comme , et presque toutes les paires des adjectifs antonymes se composent d`un terme marque´ et d`un terme non-marque´, a` savoir d`un po^le ne´gatif et d`un po^le positif. Troisie`mement, les paires antonymiques font se maintenir l`e´quivalence logique entre les comparatives en plus/moins ou entre les comparatives implicites en assez/trop. Parce que les adjectifs antonymes sont dichotomiques pour ce qui est de leurs fonctions se´mantico-syntaxiques, ils peuvent se subdiviser en adjectifs de mesure comme `grand/petit`, `large/e´troit`, en adjectifs e´valuatifs comme `beau/laid`, `intelligent/be^te`. L`e´tablissement de ces deux sous-classes est possible gra^ce aux bifurcations, soit d`une norme implicite renferme´e dans la comparaison implicite des adjectifs antonymes, soit de leurs caracte`res syntaxico-logiques de´rive´es de l`hyponymie entre les phrases antonymiques. En conse´quence, l`aptitude a` la gradation et la polarite´ devraient e^tre conside´re´es comme des crite`res essentiels pour la de´limitation des oppositions polaires des adjectifs antonymes.

L ' ambiguite du sujet logique de certaines constructions en francais et en coreen

( Ae Lee Na )
한국불어불문학회|불어불문학연구  25권 0호, 1990 pp. 327-343 ( 총 17 pages)
5,200
키워드보기
초록보기
<< 1 2 3 4 >